Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

BTP : "Nous attendons la mise en application rapide du plan de relance" explique le président régional

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les travaux publics de la région aimeraient un peu plus de visibilité pour les mois à venir ! Les carnets de commande ne sont pas remplis et les entreprises se disent très inquiètes pour le début d'année 2021. Dans un appel du pied, Vincent Martin, souhaite l'application rapide du plan de relance.

Un camion-toupie sur le chantier de la future Cité de la Gastronomie à Dijon
Un camion-toupie sur le chantier de la future Cité de la Gastronomie à Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

Les entreprises de travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté ont des craintes pour le début d'année prochaine. Si certaines sociétés "manquent cruellement de travail pour la fin de l'année", la grande majorité n'a pas de visibilité pour les premiers mois de 2021.

Des craintes sur les emplois et les investissements 

Ce qui peut mettre, estime leur fédération régionale, en danger les emplois et les investissements. Aussi, pour elles, il est urgent que le plan de relance du gouvernement -"un plan ambitieux" estime Vincent Martin, le président dijonnais de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne-Franche-Comté- entre dans sa phase opérationnelle.

4 milliards d'euros en faveur du BTP

Ce plan de relance, ce sont 100 milliards d'euros au total qui vont être injectés dans l'économie française, dont 4 au plan national, pour les Travaux Publics. C'est un appel du pied que Vincent Martin adresse aux collectivités locales. "Il faut maintenant que les services des collectivités accélèrent, pour que les dossiers sortent très, très vite et qu'on puisse les mettre en application par des appels d'offres et des chantiers pour la profession" estime-t-il. 

Vincent Martin, le président dijonnais de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne-Franche-Comté
Vincent Martin, le président dijonnais de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne-Franche-Comté © Radio France - Thomas Nougaillon

Les collectivités doivent agir

D'autant que le secteur a joué le jeu en matière d'emplois durant la crise du coronavirus explique encore Vincent Martin. "Les entrepreneurs ont maintenus tous leurs emplois mais aussi tous leurs apprentis. On en compte 365 dans l'ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté. C'est le même niveau qu'à la rentrée 2019." Pour Vincent Martin il s'agit d'un "pari sur l'avenir c'est pour cela que l'on demande que les projets de travaux sortent rapidement afin que tous les efforts faits par les entrepreneurs puissent durer et que les entreprises puissent continuer d'investir tout en continuant de maintenir leurs emplois et leurs apprentis". 

Les BTP un secteur important de l'économie régionale

Parmi les gros dossiers à venir ou en cours en Côte-d'Or : les chantiers ferroviaires, le renouvellement des couches de roulement sur les routes départementales, la suite et fin du contournement routier de Mirebeau-sur-Bèze ou encore le chantier de la future Cité de la Gastronomie à Dijon. Par ailleurs après les dernières élections municipales et communautaires "dans les communautés de communes les budgets sont en train d'être votés et des projets commencent à arriver, ce qui est rassurant parce que cela nous donnera un peu d'air pour le début d'année 2021" tempère le président régional.

  • Vincent Martin est ce mardi 22 septembre 2020, l'invité de "La nouvelle éco" de France Bleu Bourgogne vous l'entendrez à 7h15 et 8h45 (98.3 ou 103.7).
Choix de la station

À venir dansDanssecondess