Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Budget 2019 : "Le gouvernement bloque clairement l'embauche" dénonce le patronat azuréen

mercredi 29 août 2018 à 9:11 Par Emma Sarango, France Bleu Azur

Le patronat azuréen réagit après les annonces par le gouvernement de plusieurs mesures d'économie concernant les entreprises. Daniel Sfecci, vice-président de l'UPE 06 (Medef et CPME) était l'invité de France Bleu Azur mercredi matin.

Daniel Sfecci, vice-président de l'UPE 06 (Medef et CPME), invité de France Bleu Azur mercredi
Daniel Sfecci, vice-président de l'UPE 06 (Medef et CPME), invité de France Bleu Azur mercredi © Radio France - Sarango

Nice, France

Pour compenser le tassement attendu de la croissance en 2019 (1,9% au lieu de 1,7%), le gouvernement a annoncé lundi plusieurs mesures d'économie concernant les entreprises : la baisse des cotisations patronales, prévue le 1er janvier, est reportée d'au moins un an ; les aides publiques aux entreprises seront amputées d'un milliard d'euros en 2019. Des mesures dénoncées par Daniel Sfecci, vice-président de l'UPE 06 qui regroupe chez nous le Medef et la CPME. Il était l'invité de France Bleu Azur mercredi matin.

Des mesures "contre l'embauche"

" Les petits entreprises étaient dans un vent d'euphorie, le marché repartait, la consommation était là" se souvient Daniel Sfecci. "Elles avaient donc imaginé doper leur activité par de l'embauche" selon le représentant du patronat azuréen. "Mais le gouvernement, avec ces mesures, bloque l'embauche", regrette-t-il. Daniel Sfecci craint désormais la suite du quinquennat. "Avec François Hollande, ce qui était voté était remis en cause, on espère que cette fois on ira au bout de ce que le Président nous a proposé".

Daniel Sfecci, vice-président de l'UPE 06 (Medef+CPME), invité de France Bleu Azur mercredi