Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Budget de la Sécu : les professionnels de l'aide aux personnes âgées appellent à une mobilisation le 8 octobre

-
Par , France Bleu

Soignants, syndicats et directeurs d'établissements du secteur de l'aide aux personnes âgées appellent à manifester mardi 8 octobre pour réclamer davantage de moyens en faveur des seniors. Ils jugent les mesures prévues dans le budget de la Sécurité sociale 2020 insuffisantes.

Les personnels du secteur de l'aide aux personnes âgées s'étaient déjà mobilisés en juillet 2019 pour demander davantage de moyens
Les personnels du secteur de l'aide aux personnes âgées s'étaient déjà mobilisés en juillet 2019 pour demander davantage de moyens © Maxppp - Sacha Da Lage

5.200 emplois supplémentaires dans les Ehpad, 130 millions d'euros pour aider à les rénover et 50 millions d'euros pour les services à domicile : les mesures prévues pour les personnes âgées dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2020 présenté la semaine dernière en Conseil des ministres sont "insuffisantes" pour les professionnels du secteur. 

"Le gouvernement ne répond pas du tout à la grande souffrance des salariés, des résidents, des familles. Notre secteur ne cesse de se dégrader", a déclaré Malika Belarbi, de la CGT, lors d'une conférence de presse de l'intersyndicale des Services d'aide aux personnes âgées (Sapa) ce jeudi. Ce mouvement réunit dix syndicats et l'Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA).

"Le gouvernement ne répond pas à la souffrance des salariés, des résidents, des familles"

Tous appellent à une nouvelle mobilisation mardi 8 octobre à 11h00 devant le ministère de la Santé et à mener des actions en régions. Comme en juillet, soignants et personnels de direction réclament la création "en urgence" de 40.000 postes dans le secteur, "au moins deux postes par établissement et service de soins à domicile".

"Nos conditions de travail sont catastrophiques, il y a de plus en plus d'abandons de postes", a témoigné Solenn Le Baron, de l'Union fédérale des autonomes de santé (UFAS), auprès de l'AFP. Aide-soignante dans un Ehpad, elle évoque des "journées de 7h à 21h" ou des "après-midi seule dans un service de 20 résidents".

Plus de 600.000 personnes vivent dans un des 7.500 Ehpad, soit environ 20% des plus de 85 ans. Le rapport Libault sur le grand âge, remis en mars, préconisait de créer 80.000 postes dans les Ehpad d'ici à 2024, sans chiffrer les besoins à domicile. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess