Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bugeat : vers un abandon définitif du projet très controversé d'usine à pellets

-
Par , France Bleu Limousin

Un nouveau coup d'arrêt sans doute au projet d'usine à pellets de Bugeat en Corrèze. Le rapporteur public du tribunal administratif de Limoges qui étudiait les recours déposés par les opposants a demandé l'annulation de l'arrêté préfectoral autorisant la construction.

Le projet d'usine de pellets a suscité une très forte opposition localement
Le projet d'usine de pellets a suscité une très forte opposition localement © Radio France - Nicolas Blanzat

Sauf rebondissement de dernière minute il n'y aura pas d'usine à pellets à Bugeat. Ce jeudi matin le tribunal administratif de Limoges examinait le recours déposé par les opposants à ce projet. Le rapporteur du tribunal a requis l'annulation de l'autorisation préfectorale. Les juges devraient rendre leur décision dans une dizaine de jours au plus. Le projet était déjà très compromis par la mise en liquidation  judiciaire fin 2019 de l'entreprise Somival à l'origine de celui-ci.  "Ça fait un an que Gaudriot (PDG de Somival NDLR) et les élus locaux essaient de sauver la face en disant que le projet n'est pas abandonné, qu'il peut être revendu à quelqu'un, un groupe canadien ou je ne sais quoi, explique Antoine Gatet de l'association Sources et Rivières du limousin. Sauf que juridiquement ça ne se passe pas comme ça. Il y a une autorisation environnementale et en l'occurrence elle est illégale." Selon lui il est donc temps de "siffler la fin de la récré". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess