Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Burger King d'Aubière : Le maire a deux mois pour autoriser ou non l'ouverture du fast food

jeudi 31 août 2017 à 15:37 Par Charlotte Jousserand et Claudie Hamon, France Bleu Pays d'Auvergne

La commission de sécurité a contrôlé le Burger King d'Aubière ce mercredi. Le maire d'Aubière attend le procès verbal de la commission pour prendre une décision : l'ouverture ou non du fast-food rue de Malmouche.

Le maire d'Aubière a deux mois  pour trancher à compter de la réception du procès verbal
Le maire d'Aubière a deux mois pour trancher à compter de la réception du procès verbal © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Aubière, France

Christian Sinsard a réagi par communiqué après la réunion de la commission de sécurité ce mercredi. Le maire d'Aubière parle de "feu orange" pour l'ouverture. Selon lui, "quelques non conformités ont été relevées par la commission", des non conformités qui "devront être corrigées" par le maître d'ouvrage.

"Reste une difficulté majeure" Christian Sinsard

Le maire d'Aubière évoque par ailleurs d'une "difficulté majeure" relative à l'emplacement du fast food. Christian Sinsard écrit que deux articles du code de l'urbanisme imposent "de garantir à tout moment la desserte du bâtiment pour les véhicules de secours" or selon le maire il sera "impossible d'assurer le respect de cette obligation". Christian Sinsard dénonce, depuis le début du projet une mauvaise localisation pour le fast-food qui se situe au fond d'une impasse. Une localisation incompatible avec un flux de 1.000 voitures par jour estime par l'équipe municipale.

Le maire qui a participé à cette commission n'a pas donné d'avis favorable mais il attend d'obtenir le procès verbal de la commission de sécurité pour publier un arrêté pour ouvrir ou non le fast-food. Christian Sinsard a deux mois pour le faire.

L'ouverture du Burger King est reportée depuis 2 ans, depuis 2015.