Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bussang dans les Vosges : une nouvelle vie pour la source du Mont Charat

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

A Bussang, la source du Mont Charat, connue pour la très grande pureté de ses eaux devrait être bientôt commercialisée. Une production de niche à haute valeur ajoutée.Une gamme de produits cosmétiques est également prévue. L'enjeu pour la municipalité est de conforter l'image touristique de la ville

La source du Mont Charat à Bussang
La source du Mont Charat à Bussang © Radio France - Hervé Toutain

Bussang, France

L'eau est presque dans les tuyaux.  

Dans les semaines qui viennent, la source du Mont Charat à 700 mètres d'altitude sera reliée à une usine d'embouteillage dans la vallée. La ville de Bussang dans les Vosges qui garde la propriété du captage a passé une convention exclusive d'exploitation, avec la société 'L'héritage de Bosso". L'autorisation de mise sur le marché des bouteilles, dépend maintenant du feu vert de l'Agence régionale de Santé qui réalise des analyses.

"Le débit de la source, ne permet pas une production de masse", souligne Patrick Hans. L'ancien maire-adjoint de Bussang et initiateur du projet sourit lorsque l'on compare "sa source" à celles d'Evian ou de Vittel. "C'est un marché de niche à forte valeur ajoutée que nous visons" précise encore Patrick Hans. "Une production locale en circuit court, propre à renforcer l'image touristique de Bussang, tout en renouant avec l'histoire de la ville" se réjouit par avance le maire Alain Vinel.  

A côté de l'eau en bouteille, des investisseurs seraient intéressés par la production de produits cosmétiques, notamment des crèmes.

Les eaux de Bussang sont connues et réputées depuis le 16eme siècle et l'arrivée des premiers curistes. A l'époque, le trésorier des mines de cuivre et d'argent, encaissait les taxes de séjour.

Choix de la station

France Bleu