Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

C'est confirmé, Nokia supprime 980 emplois en France dont 240 à Lannion

Les syndicats représentatifs ont signé jeudi l'accord sur les mesures sociales d'accompagnement du plan de sauvegarde de l'emploi de Nokia. Il prévoit la suppression de 980 postes en France, 240 sont à Lannion.

L'entreprise Nokia à Lannion (Côtes-d'Armor)
L'entreprise Nokia à Lannion (Côtes-d'Armor) © Radio France - Aurélie Lagain

Les chiffres sont confirmés par l'accord signé jeudi  par les syndicats (CFDT, CFE-CGC et CFTC) de Nokia. Cet accord porte sur les mesures sociales d'accompagnement du Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) : 980 suppressions de postes en France, 240 à Lannion. La CGT n'a pas signé, elle demandait l'annulation du plan.

La CFDT précise que "la direction favorise les départs volontaires avec des congés de reclassement extra-légaux (au-delà de 12 mois selon les âges) et les formations longues (plus de 600 heures) à destination notamment des jeunes ingénieurs." 

La répartition précise des départs volontaires et des licenciements secs ne sera pas connue avant janvier, selon les syndicats. Le groupe Nokia avait annoncé le 22 juin un plan social prévoyant 1.233 suppressions de postes dont 402 à Lannion (Côtes-d'Armor, 20.000 habitants). Les salariés s'étaient mobilisés, le plan avait été revu : 986 suppressions de postes fin octobre, puis 980, avec "près de 250 postes préservés" essentiellement dans le développement de la 5G (162 à Lannion et 85 à Nozay dans l'Essonne). Soit selon les calculs, 240 suppressions de postes à Lannion. Nokia avait également annoncé la création de 112 nouveaux postes au sein d'un futur centre de cybersécurité.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess