Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Les Fonderies du Poitou en danger

C'est officiel, Liberty House rachète les Fonderies du Poitou

-
Par , , France Bleu Poitou

La nouvelle est tombée ce vendredi midi, les tribunaux de commerce de Poitiers et de Lyon valident la reprise des Fonderires fonte et alu par le groupe anglo-indien Liberty House.

La secrétaire d'état à l'économie Agnès Pannier-Runacher était sur place.
La secrétaire d'état à l'économie Agnès Pannier-Runacher était sur place. © Radio France - Baudouin Calenge

Ingrandes, France

C'est officiel depuis ce vendredi 26 avril, le groupe anglo-indien Liberty House rachète les Fonderies du Poitou alu et fonte, à Ingrandes, assurant le maintien de plus de 600 des 800 emplois. 

Agnès Pannier-Runacher sur place pour fêter la nouvelle

A l'usine alu, 295 emplois devraient donc être conservés sur les 331. Pour la fonte, Liberty propose de reprendre 328 salariés sur 401, ce qui ferait 73 emplois supprimés. Il va falloir maintenant se pencher sur la diversification de l'entreprise, mais aussi sur une réorganisation du travail des salariés.

623 emplois conservés sur 732

Mais ce vendredi après-midi, l'heure était à la fête de cette reprise. Agnès Pannier-Runacher était sur place avec les fondeurs. "Une _bataille gagnée_" pour la secrétaire d'État à l'économie. Le maire de Châtellerault, Jean-Pierre Abelin a lui réagit sur Twitter : "On revient de loin et on a eu très peur".