Économie – Social

Le tabouret recyclable, l'invention sarthoise qui fait un carton

Par Julien Jean, France Bleu Maine mardi 4 octobre 2016 à 16:49 Mis à jour le mardi 4 octobre 2016 à 18:02

Hugo Duval et son tabouret en carton
Hugo Duval et son tabouret en carton © Radio France - Julien Jean

Hugo Duval a conçu et fait breveter il y a un an et demi le tabouret en carton. Léger, facile à monter et entièrement recyclable, on le trouve désormais sur de nombreux grands festivals et manifestations sportives comme le Tour de France, dont c'était un produit officiel lors de l'édition 2016.

Son invention a déjà fait le tour de France. Tabouret officiel de l'édition 2016 de la Grande boucle, le produit conçu par Hugo Duval a tout pour plaire aux organisateurs de grands événements. "L'idée vient d'un ami qui venait tous les ans sur le circuit des 24 Heures pour le Grand prix de France moto. Chaque année, il passait à peu près cinq heures debout en attendant le début de la course et chaque année, il se plaignait le soir au retour d'avoir mal aux jambes". Hugo Duval se dit alors qu'il y a peut être quelque chose à faire. Sa réflexion donne naissance au tabouret en carton, qu'il a depuis fait breveté.

Montage : 15 secondes ; charge supportée : 340 kg

Persuadé d'avoir mis au point un objet promis à un bel avenir, cet ancien concepteur designer de produits industriels fonde en 2015 l'entreprise Breen, installée à Roëzé-sur-Sarthe, et le produit est commercialisé. "C'est une planche de carton, qui fait 1 mètre sur 75 centimètres, qu'il suffit de plier. Il y a une petite notice en deux étapes, c'est très simple." Le montage ne prend effectivement pas plus de 15 secondes et l'on obtient ce tabouret capable de supporter une charge de 340 kilos.

Léger, facile à monter et recyclable, le produit séduit Amaury Sport Organisation qui en commande 5.000 pour le dernier Tour de France. Logique, estime Hugo Duval : "Il y a près de 10 millions de personnes sur le bord des routes qui restent debout pendant sept heures et demie en moyenne. Donc c'est exactement sur ce type d'événement que le tabouret a un rôle à jouer". Voilà aussi pourquoi le siège en carton de Breen était présent l'été dernier aux Vieilles Charrues et au Hellfest, les deux plus grands festivals français. Les Sarthois ont également pu l'essayer le week-end dernier lors d'Entre cours et jardins au Mans. Mais pas aux 24 Heures du Mans. "Les discussions n'ont pas encore abouti, regrette-t-il, mais on espère y être un jour, surtout qu'on est une entreprise sarthoise."

Canapés, mange-debout ou tables basses

Canapé Breen - Radio France
Canapé Breen © Radio France - Julien Jean

La jeune entreprise de Roëzé propose également pour les professionnels des canapés, des mange-debout ou encore des tables basses en carton, "un matériau recyclable plus de 10 fois". Engagé dans une démarche éco-responsable, Breen privilégie les cartonneries locales. "Pour les événements sarthois, nous nous fournissons en Sarthe. Mais pour un festival en Bretagne par exemple, nous travaillerons avec une cartonnerie bretonne. C'est écologique puisqu'en travaillant en local, on limite l'impact carbone lié au transport et puis il y a aussi la dimension économique puisque nous apportons une petite bulle d'activité à proximité de l'événement".

Création Breen - Radio France
Création Breen © Radio France - Julien Jean

Breen, ZI de la Bodinière à Roëzé-sur-Sarthe. Tel : 02 43 80 43 56

Partager sur :