Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Ça fait du bien au moral" : les clients retrouvent l'esprit de Noël dans cette enseigne rennaise

-
Par , France Bleu Armorique

Depuis la réouverture des commerces samedi 28 novembre, il y a beaucoup de monde dans les enseignes de jardineries et de décorations de Noël. À Rennes (Ille-et-Vilaine), les clients sont à la recherche de l'esprit de Noël après un mois de confinement parfois compliqué.

Il y a foule dans les rayons de décorations de Noël de la jardinerie Truffaut à Rennes.
Il y a foule dans les rayons de décorations de Noël de la jardinerie Truffaut à Rennes. © Radio France - Maxime Glorieux

Depuis samedi 28 novembre, vous pouvez vous rendre chez les commerçants pour acheter, en magasin, votre sapin et vos décorations."C'est mieux pour choisir ses décorations autrement que derrière son écran d'ordinateur... On avait besoin de voir et de s’imprégner de l'esprit de Noël !", lâche Dominique, qui affiche un large sourire derrière son masque. 

Un ticket à l'entrée pour respecter la jauge sanitaire

Il y a foule dans la jardinerie Truffaut à Rennes (Ille-et-Vilaine) dimanche 29 novembre. A l'entrée, le directeur du magasin Arnaud Baron veille lui-même au respect de la jaune sanitaire, en donnant un ticket à chaque client entrant. La plupart des clients se précipitent dans les rayons de décorations de Noël. "On a commencé le sapin ce matin et on est revenus car il nous manquait des choses, expliquent Karine et son mari, les bras remplis de guirlandes. Ça fait du bien au moral, ça nous change des semaines passées."

Un protocole sanitaire strict a été mis en place. A l'entrée, le directeur distribue lui-même des tickets pour compter le nombre de clients.
Un protocole sanitaire strict a été mis en place. A l'entrée, le directeur distribue lui-même des tickets pour compter le nombre de clients. © Radio France - Maxime Glorieux

Dans le carton de Jeanne, 7 ans, deux boules de Noël sur lesquelles on peut lire "papy" et "mamie" : elle ne pourra pas voir ses grands-parents pour les fêtes à cause du virus. "C'est maman qui a eu l'idée de prendre ces boules pour penser à la famille", regrette-t-elle. D'autres gardent le sourire, comme Alain qui contemple le village de Noël miniature au centre du magasin. Il repère des éléments qui viendront étoffer sa crèche. "C'est une gigantesque crèche et on a un petit chien qui a tendance à manger les décorations avant l'heure... donc on va devoir refaire le stock", s'amuse ce retraité. 

50% de chiffre d'affaires en moins

A l'entrée, un employé a pris le relais du directeur pour distribuer les tickets. Il est 15 heures, et Arnaud Baron prend une pause déjeuner tardive. Durant tout le week-end, son parking était plein. "Le sapin artificiel s'est vendu beaucoup plus vite avec le "click & collect" et en plus grande nombre que les autres années. Là, on a une forte affluence depuis deux jours mais est-ce qu'on pourra rattraper le retard depuis octobre ? Ça va être très difficile", analyse le directeur qui a fait les comptes : il lui reste un mois pour rattraper la moitié de chiffre d'affaires en moins sur la période par rapport à l'année dernière.

Olivia a choisi le sapin en famille, "à l'unanimité"
Olivia a choisi le sapin en famille, "à l'unanimité" © Radio France - Maxime Glorieux

Dominique est désormais devant le village de Noël miniature. Après un repérage la veille, c'est sa deuxième venue en magasin en deux jours.. à la recherche de l'esprit de Noël. "Je regarde tout ce qui fait un peu rêver, même si c'est à destination des enfants, mais je pense qu'on a tous besoin de fantaisie en ce moment!"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess