Économie – Social

Ca roule pour les petites électriques

France Bleu Paris Région vendredi 16 septembre 2016 à 6:30

les bornes de rechargement
les bornes de rechargement © Maxppp - sylvie charbonnier

Les français sont de plus en plus branchés ... électique! Un sondage IPSOS pour Avere France et Mobivia groupe, publié à l'occasion de la Semaine Européenne de la Mobilité le montre: les français aiment l'électrique, propre et silencieux, mais encore cher et difficile à recharger.

La voiture électrique a de plus en plus la cote. A l'occasion de la Semaine Européenne de la Mobilité, l'institut IPSOS  vient de réaliser un sondage (pour Avere France et le groupe Mobivia ) sur les français et la mobilité électrique. Ce qu'il en ressort: un français sur trois a bien l'intention de passer à l'électrique.  C'est 7 points de plus qu'il y a deux ans. A tel point que la France est passée en tête du marché européen, doublant même la Norvège, leader dans le domaine depuis deux ans.

les voitures électriques en plein boum - Radio France
les voitures électriques en plein boum © Radio France - sylvie charbonnier

Alors, comment expliquer cette envolée de l'électrique? 

Ce qui vient en tête des qualités les plus citées, les bénéfices environnementaux. 73% des personnes interrogées soulignent, en premier lieu, l'absence d'émissions de particules, de fumées ou d'hydrocarbures. Egalement très appréciée, l'absence de pollution sonore et le faible coût d'utilisation. La COP21 est passée par là, mais aussi le ras le bol des pics de pollution à répétition. Mais pas seulement. Les français, à 70%, jugent la voiture électrique, fiable et sécurisante.

la charge  - Maxppp
la charge © Maxppp - sylvie charbonnier

Toujours les mêmes réserves. 

Les freins sont toujours les mêmes: l'autonomie limitée, le prix d'achat et le manque de bornes de recharge. A 58 %, les français se plaignent du manque d'autonomie de la voiture électrique, même si des progrès sont enregistrés, chaque année, chez les constructeurs.

Les franciliens, notamment se plaignent du manque d'infrastructures de recharge. Contrairement aux français de province, les franciliens manquent souvent de place pour recharger leur batterie chez eux. C'est une problématique propre à la région Ile de France. Pourtant, très attentifs à l'environnement, les franciliens, à 84%, réclament des bornes dans les rues.

La France, en tête du marché européen du véhicule électrique

Jusqu'à présent, c'était la Norvège qui était leader du marché de la voiture électrique, au plan européen. Depuis cette année, c'est la France. Sur les six premiers mois de l'année 2016, ce sont 50.000 véhicules électriques qui ont été livrés. La Renault Zoé arrive en tête, avec près de 12.000 immatriculations.

Partager sur :