Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Cabiron quitte le centre commercial Odysseum à cause du loyer trop élevé

-
Par , France Bleu Hérault

C'est l'un des commerçants historiques d'Odysseum : le traiteur Cabiron fermera son magasin le 30 avril. Sa boutique fonctionne bien, mais il est incapable de supporter la hausse de loyer que lui impose le propriétaire du centre commercial, le groupe Klépierre.

La boutique Cabiron à Odysseum
La boutique Cabiron à Odysseum © Radio France - Sébastien Garnier

Montpellier, France

Le centre commercial Odysseum à Montpellier qui fête ses dix ans fin septembre, va connaître quelques changements. L'enseigne de vêtements Primark est annoncée  à la place de l'ancien bowling, Séphora et H&M vont s’agrandir et des commerçants locaux partent à cause des loyers trop chers. C'est le cas de Cabiron, le traiteur spécialiste des macarons : le 30 avril, il baissera le rideau.

"60.000 euros d'augmentation sur l'année, c'est au-delà de l'entendement."

Comme tous les commerçants d'Odysseum, il a signé un bail de 10 ans "à l'américaine", ce qui signifie qu'à l'issue de cette période, le propriétaire peut augmenter les loyers autant qu'il veut. Pour Gérard Cabiron, le roi des macarons, l'augmentation est de près de 300 %. "Je passe de 592 à 1.700 euros le mètre carré, soit pour une boutique de 50 mètres carrés comme la mienne, un surcoût de loyer de 60.000 euros par an. Je n'ai absolument pas les moyens de l'absorber", regrette l'artisan.

Gérard Cabiron pâtissier meilleur ouvrier de France

Les petits poussés vers la sortie

Comme Cabiron, d'autres "petits commerçants" ont du faire leurs valises. Le magasin de décoration Oxygène, celui de prêt-à-porter Charade, il y a déjà plusieurs années, ou le franchisé Geox. Ils sont remplacés par des enseignes nationales ou internationales qui ont les reins plus solides. "C'est dommage... La mixité, c'est bien. Sinon on se retrouve avec les mêmes enseignes dans toutes les villes", déplorent des clients fidèles du centre commercial. 

À l'origine, l'idée de l'ancien maire de Montpellier Georges Frêche était de faire d'Odysseum un centre a ciel ouvert un peu comme une rue commerçante, et il avait imposé au groupe Icade, propriétaire de l’époque, un quota de commerçants locaux. Depuis, Klépierre a racheté et les règles ne sont visiblement plus les mêmes. 

Le reportage de Sébastien Garnier

Le centre commercial Odysseum à Montpellier  - Radio France
Le centre commercial Odysseum à Montpellier © Radio France - Sébastien Garnier
Choix de la station

France Bleu