Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Caen : plus de 300 manifestants pour défendre le service public

mardi 7 mars 2017 à 19:11 Par Mahauld Granier, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Plus de 300 manifestants étaient réunis ce mardi pour défendre le service public. Personnels hospitaliers, agents territoriaux, mais aussi les étudiants de l'université de Caen. Avec tous un même mot d'ordre : défendre leurs conditions de travail.

Les manifestants caennais réunis place du Théâtre le mardi 7 mars.
Les manifestants caennais réunis place du Théâtre le mardi 7 mars. © Radio France - Mahauld Granier

Caen, France

Le service public en colère ce mardi 7 mars place du Théâtre à Caen. Plus de 300 personnes ont répondu à l'appel de trois syndicats : la CGT, Sud et Force Ouvrière. L'objectif de ce rassemblement : protester contre le manque d'effectifs dans le secteur de la santé, notamment les infirmières et les personnels hospitaliers mais aussi d'autres secteurs du service public... les ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) et les personnels d'ENEDIS.

Sandrine est permanente syndicale CGT à ENEDIS, le groupe chargé de la distribution de l'électricité en France. Pour elle, les difficultés sont de plus en plus criantes.

Sandrine, CGT et ENEDIS

Les étudiants de l'université de Caen concernés

Aux côtés des syndicalistes, de nombreux étudiants de l'université de Caen étaient présents, venus tout droit du campus. Pour eux, il était important de se joindre à la mobilisation. "L'université c'est aussi le service public" explique l'un d'entre eux, et justement, à Caen, tout n'est pas rose. Des problèmes liés à la fusion des bibliothèques, à la compression de la masse salariale et au déménagement prévu de l'UFR de STAPS.

Les étudiants de l'UFR de STAPS protestent depuis plus d'une semaine déjà. Des réunions ont eu lieu avec la direction, jusque là sans succès.

Le mois dernier, c'était la polémique des primes attribuées aux différents directeurs de l'université qui avaient fait polémique. Une histoire pas si vite oubliée pour les étudiants dans un contexte économique compliqué.

Les étudiants de l'université de Caen en colère contre leur direction.  - Radio France
Les étudiants de l'université de Caen en colère contre leur direction. © Radio France - Mahauld Granier