Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Caen, chantier du tram : au moins trois jours de remise en état après la manifestation des gilets jaunes

lundi 7 janvier 2019 à 17:39 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Ce lundi de rentrée a débuté par une réunion de crise à la mairie de Caen, avec deux sujets prioritaires autour des dégradations sur le chantier du tram : organiser la sécurisation du réseau et commencer à évaluer les conséquences, autant financières que sur le calendrier de mise en service du tram.

Chantier du tram : Quasiment plus aucune barrière debout place de la Résistance deux jours après la manifestation des gilets jaunes
Chantier du tram : Quasiment plus aucune barrière debout place de la Résistance deux jours après la manifestation des gilets jaunes © Radio France - Didier Charpin

Caen, France

Deux jours après la manifestation houleuse des gilets jaunes en centre-ville de Caen, l’heure est à l’évaluation des dégâts sur le chantier du tramway. C’est un large tronçon qui a été touché samedi après-midi : de la place de la Résistance au secteur de l’Université où il faut remettre en place plusieurs kilomètres de barrières de protections du chantier. Beaucoup ont été utilisées par les manifestants pour monter des barricades. 

Avenue du 6 juin : l'une des rues où toutes les barrières de sécurité ont été retirées (ou couchées) - Radio France
Avenue du 6 juin : l'une des rues où toutes les barrières de sécurité ont été retirées (ou couchées) © Radio France - Didier Charpin

Cette phase de sécurisation et de remise en état « va prendre une bonne partie de la semaine, sans doute trois jours » précise Joël Bruneau, le Maire de Caen. 

Facture et calendrier : estimations à la fin de la semaine

Il reste aussi à inspecter l’ensemble du tronçon pour vérifier s’il n’y a pas de dégâts sur les infrastructures. Par exemple des rails dévissés ou des postes techniques endommagés, l’ouverture d’une trappe d’accès à une gaine électrique fait craindre ce type de dommages. Une première estimation devrait être possible en fin de semaine, pour mesurer à la fois le coût des dégâts et l’éventuel retard sur le chantier du tram dont l'inauguration est prévue en septembre.

Les (futures) voies du tram très encombrées à Caen - Radio France
Les (futures) voies du tram très encombrées à Caen © Radio France - Didier Charpin

Le Maire confirme ce lundi son intention de porter deux plaintes : « L’une au nom de la ville de Caen pour les dégâts sur la voirie et l’autre au nom de la communauté d’agglomération (ndlr : Caen-la-mer) pour le retard sur le chantier du tram » détaille Joël Bruneau, qui s’inquiète de la présence samedi dernier de « gens peu fréquentables qui viennent de partout, il ne s’agit pas uniquement d’habitants de la ville ou même de la région ».  La mairie réfléchit aussi à la mise en place de mesures de sécurisations du chantier, samedi prochain, en cas de nouvelle manifestation de gilets jaunes.

Des dégâts de voirie comme cet horodateur incendié avenue du 6 juin, à Caen  - Radio France
Des dégâts de voirie comme cet horodateur incendié avenue du 6 juin, à Caen © Radio France - Didier Charpin

Deux jours après les incidents, deux manifestants ont été jugés ce lundi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Caen. Ces hommes de 25 et 31 ans ont reconnu leur participation aux faits et ils se sont vus infliger une peine de 6 mois de prison ferme.