Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Cahiers de doléances : "Ce qui me frappe c'est le ton, l'expression d'un malaise social"

mardi 8 janvier 2019 à 5:56 Par Valentine Joubin, France Bleu Cotentin et France Bleu

Bien avant le lancement du débat national, de nombreux élus manchois ont ouvert des cahiers de doléances dans leur mairie. À Cherbourg, Coutances ou encore Granville, la plupart des contributions concernent les salaires et la fiscalité mais il y a aussi des témoignages plus personnels.

A la mairie déléguée de Cherbourg-Octeville, le cahier de doléances a été rempli par une quinzaine de personnes.
A la mairie déléguée de Cherbourg-Octeville, le cahier de doléances a été rempli par une quinzaine de personnes. - Valentine Joubin

Manche, France

Dans une semaine, le 15 janvier, sera lancé le grand débat national censé répondre à la crise des gilets jaunes. Une plateforme dédiée sera notamment mise en place sur internet pour recueillir les contributions de tous les citoyens. Les élus locaux pourront y consulter une méthodologie afin d'organiser leur débat local. Mais les maires ont déjà lancé, il y a plusieurs semaines, leur propre consultation en ouvrant des cahiers de doléances. Des témoignages où se mêlent histoires personnelles et demande de justice sociale.

"Il me faudrait au moins trois pages !"

"S'il vous plaît, veuillez m'indiquer où se trouve le cahier de doléances ?", la voix de Solange est hésitante mais la retraitée est bien déterminée remplir le cahier à spirale disposée dans la salle d'attente de la maire de Cherbourg-Octeville. "J'ai beaucoup de choses à écrire, il me faudrait au moins trois pages. Sur les loyers exorbitants pour des taudis. Sur l'Europe, l'Euro, sur le salaire des députés, des sénateurs". 

Le rétablissement de l'ISF comme l'augmentation des retraites et des salaires sont des demandes récurrentes. - Aucun(e)
Le rétablissement de l'ISF comme l'augmentation des retraites et des salaires sont des demandes récurrentes. - Valentine Joubin

Des contributions qui reprennent les demandes des gilets jaunes

Réduire le nombre de parlementaires, leurs avantages et leur indemnités, c'est ce qui revient souvent dans la quinzaine de contributions déjà rédigées. On lit aussi des demandes pour plus de démocratie participative, d'investissement dans les transports, le retour de l'ISF et surtout l'augmentation des salaires et des retraites. Selon Hubert Lefèvre, président de l'association des maires ruraux de la Manche, la majorité des cahiers de doléances reprennent les demandes des gilets jaunes sur le pouvoir d'achat. 

"La pauvreté des situations personnelles, familiales"

Plus que les propositions, "c'est le ton très fort utilisé par les administrés", qui frappe Yves Lamy, le maire de Coutances. Des témoignages anonymes, le plus souvent, pour décrire leur quotidien, "ce que j'ai en tête, c'est la pauvreté de leur situation personnelle ou familiale. C'est l'expression d'un profond malaise social", explique l'élu. Yves Lamy va transmettre son cahier de doléance à la préfecture de la Manche d'ici la fin de la semaine. De son côté, l'association des maires ruraux prépare une synthèse des différentes communes sous forme de propositions.