Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Cahors poursuit sa dynamique de revitalisation du centre-ville et espère attirer de grandes enseignes

-
Par , France Bleu Occitanie

À Cahors, une phase importante a démarré ce lundi 29 avril, le début des travaux des Halles. La ville continue sa politique de re-dynamisation du centre. Et peut s'appuyer sur ses compteurs-piétons pour tenter de séduire de grandes enseignes.

Trois compteurs-piétons ont été installés à Cahors depuis deux ans.
Trois compteurs-piétons ont été installés à Cahors depuis deux ans. © Radio France - Bénédicte Dupont

Lot, France

C'est une politique entamée bien avant d'être désignée il y a 13 mois bénéficiaire du programme national "Action Coeur de Ville". À Cahors, il existe par exemple un "manager du centre-ville" depuis douze ans. Et la Ville voudrait aussi attirer de grandes enseignes nationales, celles qui jadis n'ont pas pu s'implanter dans la ville à cause de sa morphologie et du "micro-foncier".

Petit Bateau fait partie des enseignes nationales arrivées ces 5 dernières années à Cahors. - Radio France
Petit Bateau fait partie des enseignes nationales arrivées ces 5 dernières années à Cahors. © Radio France - Bénédicte Dupont

REPORTAGE à Cahors, Bénédicte Dupont (1'10'')

Des compteurs pour rassurer les grandes marques qui voudraient s'installer à Cahors

Trois compteurs de flux piétons ont été installés entre février 2017 et juin 2018 dans les trois artères commerçantes de Cahors : Joffre, Foch et la rue Nationale. Ils permettent d'établir qu'il y a entre 2.500 et 3.000 piétons par jour par exemple dans l'une d'elles. De quoi étayer les discours des élus vis-à-vis des enseignes nationales qui voudraient des preuves tangibles d'un centre-ville vivant.

Peut-être qu'il manque des enseignes pour enfants bon marché. Il y a de jolis magasins pour bébés mais ce sont des marques chères. — Julie, maman de trois enfants en bas âge

Autre enseignement : la fréquentation du centre-ville a augmenté, de 6% entre le premier semestre 2019 et le premier semestre 2018. Pas de quoi sauter au plafond, mais encore un chiffre qui tend à montrer que Cahors n'est pas une ville morte.

On a tout ce qu'il nous faut ici, franchement. À la limite une boutique de vêtements ou de chaussures à bas prix type Gémo, mais il y en a un en dehors de la ville. C'est vrai qu'il y a moins de grandes surfaces qu'à Montauban mais au moins ici, c'est plus humain. — Anne, tarn-et-Garonnaise qui travaille à Cahors

Les Cadurciens bénéficient des navettes gratuites, des mini-bus qui les transportent des parkings-relais aux portes de la ville jusqu'au centre. Les automobilistes profitent aussi d'une demi-heure de stationnement gratuit.

Les travaux de réaménagement des halles de Cahors ont débuté ce 29 avril. - Radio France
Les travaux de réaménagement des halles de Cahors ont débuté ce 29 avril. © Radio France - Bénédicte Dupont

70% de commerces indépendants, et un taux de vacance commerciale plutôt bas

Comme les autres villes moyennes, la cité lotoise a besoin d'un coup de pouce mais contrairement à Castres, Tarbes ou Foix, elle ne souffre pas d'un taux de vacance commerciale très important (5 à 7 % selon Procos, la fédération pour la promotion du commerce spécialisé). Et la mairie en est persuadée, les grandes enseignes veulent réinvestir les centres-villes, ce serait une tendnce nationale. Ces douze derniers mois, le centre de Cahors a par exemple accueilli une boutique des marques de vêtements 1-2-3 et Sud Express, ou encore l'enseigne de revente d'occasion Cash Express.

Certaines enseignes attendent leur tour, le temps qu'on trouve des solutions pour le foncier, très petit dans notre cœur de ville. La solution serait d'agglomérer plusieurs fonciers pour avoir une surface suffisante pour accueillir ce genre de magasins. — Michel Simon, 1er adjoint au maire de Cahors

Michel Simon, 1er adjoint au maire de Cahors. - Radio France
Michel Simon, 1er adjoint au maire de Cahors. © Radio France - Bénédicte Dupont

Quand vous allez voir Camaïeu ou Jules à Cahors, Montauban ou Toulouse, c'est la même chose. D'où l'importance de maintenir plutôt les petits commerces qui ont leurs spécificités. — Valérie Ducros, commerçante cadurcienne

La navette gratuite permet de transporter ceux qui ont garé leur voiture aux parkings-relais aux portes de Cahors. - Radio France
La navette gratuite permet de transporter ceux qui ont garé leur voiture aux parkings-relais aux portes de Cahors. © Radio France - Bénédicte Dupont

Cahors aura aussi bientôt un tout nouveau cinéma : un complexe de sept salles doit ouvrir à Noël, cette année. Il ne s'agira pas d'un multiplexe type CGR ou Gaumont, la Société Cadurcienne d’Exploitation cinématographique les exploitants locaux des deux cinémas actuels  sont à la manœuvre.