Économie – Social

Campagne des primeurs : dans la peau d'un blogueur viticole de Saint-Émilion

Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde vendredi 3 avril 2015 à 6:00

Daniel Sériot, blogueur "Journal d'un passioné de la rive droite"
Daniel Sériot, blogueur "Journal d'un passioné de la rive droite" © Radio France - Yassine Khelfa

Les dégustations primeurs des vins de Bordeaux c'est terminé ! Plus de 5000 critiques sont venus "tester" le millésime 2014. Rencontre avec l'un d'entre eux.

Plus de 200 propriétés, des grands crus pour beaucoup, annonceront les prix du millésime 2014 prochainement. Pendant cette campagne des primeurs, un système bien propre à Bordeaux, les courtiers, négociants, critiques et spécialistes du vin ont dégusté le millésime et leur avis influencera le prix des vins pour 2014.

C'est la fin de la semaine des primeurs des vins de Bordeaux. Plus de 5.000 critiques, négociants et acheteurs sont venus déguster le millésime 2014 . Les viticulteurs espèrent que les prix vont enfin repartir à la hausse.

Un blogueur influent dans le monde viticole

Journal d'un passionné de la rive droite, c'est avec ce titre que les internautes connaissent Daniel Sériot . Un blogueur influent dans le milieu. Un passionné de vin depuis l'adolescence qui a même quitté son Paris natal et son emploi de géologue pour les vins de Bordeaux. "Je m'intéresse au vin depuis 50 ans. Mon père était un professionnel du vin (acheteur). J'ai pu avoir accès au vin dans ma jeunesse adolescente." Le blogueur est un grand habitué des dégustations primeurs. Chaque année, il goûte les millésimes, sans modération. Un véritable marathon pour lui.

"J'en suis à mon 15e millésime de primeurs. C'est comme si vous faisiez du sport. On apprend au fur et à mesure du temps, de la dégustation. C'est un travail noble."

Son avis est important pour les propriétaires des châteaux viticoles. Il fait partie de ceux qui vont influencer les prix du millésime. Et s'il dit essayer de rester toujours objectif ds ses billets, Daniel Sériot a des préférences et il ne les cache pas.

"J'aime bien les vins de Saint-Émilion. Cette partie du plateau qui fourni des vins plus charpentés, plus riches et plus charnus."

Les propriétaires des domaines viticoles peuvent aller récupérer leur deux notes sur le blog de Daniel Sériot. Une qu'il dit "potentielle " et une autre qu'il attribue "en fonction de son degré de plaisir ".

Dans la bouche du blogueur-testeur

Des vins, il en a goûté par milliesr. Du haut de ses 67 ans, il a consacré 50 années de sa vie au domaine viticole. En dégustations primeurs au château Villemaurine. Voici un extrait d'une dégustation type de Daniel Sériot. Il a choisi un Château Péby Faugères, Grand cru classé Saint-Émilion.

Château Péby Faugères, Grand cru classé Saint-Émilion - Radio France
Château Péby Faugères, Grand cru classé Saint-Émilion © Radio France - Yassine Khelfa

"Un vin régulier, une robe colorée, le fruit est en avant, un bel élevage, élégant"

Rencontre avec Daniel Sériot, critique spécialisé dans le domaine du vin (Saint-Émilion)