Économie – Social

Campagne : les parents montent au créneau pour sauver l’école

Par Mila Ta Ninga, France Bleu Périgord dimanche 15 juin 2014 à 7:00

Manifestation à Campagne pour garder la classe de CP : les enfants ont décidé d'être en première ligne du cortège !
Manifestation à Campagne pour garder la classe de CP : les enfants ont décidé d'être en première ligne du cortège ! © Radio France - Mila Ta ninga

Ce samedi, 150 parents et habitants de Campagne, près de Bugue, ont passé la matinée à manifester sur la route principale du village. Tout a été fait pour ne pas passer inaperçu et interpeller le ministre de l’Education nationale, Benoît Hamon.

Des tracteurs sur la chaussée, une bâche noire sur la façade du bâtiment qui abrite l’école et la mairie et des chaises et tables de l’école le long de la route. Il fallait que cette manifestation soit visible. La circulation a été perturbée toute la matinée avec à la clé une distribution de tracts et pétition signée par plusieurs automobilistes.

Manif école Campagne " un regroupement pédagogique avec le Bugue est la seule solution à terme "

Les 150 parents, enfants et habitants de campagne présents ont défilé dans le village de 400 âmes, banderoles à la main, affiches sur la poitrine et mégaphone à la bouche. Depuis le mois d’avril, ils demandent à l’inspection académique et au ministre de l’Education nationale, Benoît Hamon, de revenir sur le projet de fermeture de la classe de grande section de maternelle et de CP l’an prochain. Une manifestation de cette ampleur dans Campagne ? "Du jamais vu" selon le premier adjoint Thierry Peraro : "On ne peut que regretter de devoir bloquer des gens pour être entendus".

"Si on ferme la classe, il n’en restera plus qu’une avec 15 élèves, puisque les autres niveaux iront dans les villages à côté. Ça veut dire qu’en 2015 on n'aura plus d’école." — Alain Arnaud, le maire de Campagne

Manifestation à Campagne pour garder la classe de CP, les premiers concernés ont sorti leurs tables et chaises de l'école - Radio France
Manifestation à Campagne pour garder la classe de CP, les premiers concernés ont sorti leurs tables et chaises de l'école © Radio France - Mila Ta ninga

"Qu’on nous laisse le temps de nous organiser" ajoutent même les parents d’élèves qui ont pris à parti le député de la 4e  circonscription, Germinal Peyro.

Manif école Campagne : le député Germinal Peyro a été pris à parti par les parents d'élèves et les élus.

Manifestation à Campagne : le député Germinal Peyro pris à parti par les parents d'élève et un élu pour garder la classe de CP - Radio France
Manifestation à Campagne : le député Germinal Peyro pris à parti par les parents d'élève et un élu pour garder la classe de CP © Radio France - Mila Ta ninga

"Réforme appliquée = école fermée"

La pilule a du mal à passer auprès des parents mais aussi du maire. Il a fait parti des premiers élus à mettre en place la semaine de quatre jours et demi tant décriée, pour que moins d’un an plus tard, il perde une classe sur les deux qui existent dans son village. Et au-delà de la classe en moins, c’est aussi quatre emplois qui risquent d’être supprimés par la force des choses, si l’école ne perdure pas. Sans compter l’argent investi dans l’école.

Manif école Campagne : " A terme c'est la mort de l'école " Alain Arnaud, le maire de Campagne

Manifestation à Campagne pour garder la classe de CP : difficile de circuler toute la matinée - Radio France
Manifestation à Campagne pour garder la classe de CP : difficile de circuler toute la matinée © Radio France - Mila Ta ninga

Portes ouvertes et inscriptions

Lors des dernières portes ouvertes de l’école en avril dernier, la mairie et les parents ont réussi à faire inscrire 10 enfants .

"On n’a pas forcé la main aux parents, et ils n’inscrivent pas leurs enfants pour nous aider. C’est parce qu’ils voient la qualité du travail qui est effectué ici. On est monté à 31 élèves pour la prochaine rentrée, mais le SDEN (service départemental de l’Education Nationale) veut garder ses chiffres de 25." — Sylvia Dupont du comité de soutien des parents d'élève de Campagne

Les parents d’élèves comptent sur la prochaine journée portes ouvertes de Campagne le 21 juin pour inscrire d’autres élèves.

"Un village qui n'a plus d'école c'est un village mort"