Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Canot de l'île de Sein : "Nous avons entendu la colère des habitants" déclare le président de la SNSM

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan

Le canot de l'île de Sein ne partira peut-être pas vers les Sables-d'Olonne. Le président de la SNSM va reprendre les recherches pour remplacer le bateau vendéen, après le tollé provoqué sur l'île bretonne. Dans un communiqué ce dimanche, il déclare avoir "entendu la colère des habitants".

Un bateau de la SNSM
Un bateau de la SNSM © Radio France - Catherine Grain

Finistère, France

Sa décision de prêter le canot de l'île de Sein à la station des Sables-d'Olonne avait provoqué un véritable tollé sur l'île. Finalement, le président de la SNSM Xavier de la Gorce revient sur ses propos. Dans un communiqué publié ce dimanche, il dit entendre "la colère des habitants de l'île de Sein". Et ajoute que la SNSM va poursuivre "collectivement la recherche d'une solution alternative qui fasse consensus". 

Un soulagement pour les Sénans 

"Nous revenons à quelque chose de plus raisonnable" estime le maire de l'île Dominique Salvert. "D'une décision unilatérale, nous passons à des négociations". Il ajoute qu'il est d'accord pour faire partir le canot vers les Sables d'Olonne mais seulement si une solution est trouvée pour eux également. "Et ce n'est pas ce qui était prévu à la base". 

"Enlever un canot à une île, c'est aberrant." Dominique Salvert, maire de l'île de Sein 

"Nous, en cas de problèmes, nous n'avons que notre canot. Sur le continent, les secours peuvent se débrouiller sans bateau" explique le maire. 

La mobilisation a payé

Pour Jacques Fouquet, le patron de la SNSM sur l'île, c'est une victoire. Un recul obtenu grâce à la mobilisation des habitants selon lui. Des pétitions ont récolté des centaines de signatures. "J'ai craint même à un moment que ça se finisse mal. Je vais enfin peut-être faire une nuit complète" ajoute Jacques Fouquet. 

Une réunion est prévue mercredi à la SNSM pour trouver une nouvelle solution. 

Choix de la station

France Bleu