Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Carburants : le blocage des agriculteurs continue, 17 raffineries et dépôts perturbés

mardi 12 juin 2018 à 18:02 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Le blocage des raffineries et dépôts de carburants entamé lundi par les agriculteurs de la FNSEA va se poursuivre, a déclaré le syndicat ce mardi. 17 sites sont concernés dans le pays.

Le blocage des agriculteurs à Grigny, en région parisienne, lundi.
Le blocage des agriculteurs à Grigny, en région parisienne, lundi. © Maxppp - Jean-Pierre N'Guyen/Maxppp

Le blocus des raffineries et dépôts de carburant, entamé dimanche par des agriculteurs, va se poursuivre, a déclaré ce mardi la présidente de la FNSEA Christiane Lambert, après une réunion avec le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert. Les membres du syndicat agricole bloquent 17 raffineries et dépôts de carburants.

Deux heures et demi de discussions sans accord 

A l'issue de deux heures et demi de discussions entre les organisations syndicales et le cabinet du ministre, aucun accord n'a été trouvé. Christiane Lambert a toutefois indiqué que les représentants de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs (JA) devaient revoir le ministre, Stéphane Travert, en fin de journée.

La concurrence de l'huile de palme dénoncée 

Les agriculteurs dénoncent la concurrence de l'huile de palme dans les biocarburants et "l'incohérence" de la politique du gouvernement, qui exige d'eux des normes qu'il n'impose pas aux produits agricoles importés, et en particulier avec l'huile de palme. Le détonateur de cette action a été la bio-raffinerie Total de La Mède, dans les Bouches-du-Rhône, qui va utiliser à partir de cet été 50% d'huile de palme importée pour produire du biocarburant.