Économie – Social

Carhaix : une nouvelle usine en construction dans le pôle Lait

Par Valérie Le Nigen, France Bleu Breizh Izel vendredi 16 septembre 2016 à 18:17

L'équipe d'Eurosérum avec Christian Troadec
L'équipe d'Eurosérum avec Christian Troadec © Radio France - Valérie Le Nigen

A Carhaix, la première usine de poudre de lait Synutra a lancé sa production et sera inaugurée le 28 septembre. Les travaux d'une deuxième usine devraient débuter d'ici la fin de l'année. Le chantier d'une troisième usine, construite par Eurosérum, filiale de Sodiaal, est lancé depuis le 20 juillet.

Il s'agit d''une unité de déminéralisation du lactosérum ou " petit lait", ce liquide issu de la transformation du lait en fromage. Ce liquide est précieux pour les poudres de lait infantiles. Eurosérum, filiale de Sodiaal, première coopérative laitière française ( comme Candia ou Entremont) investit 16 millions d'euros sur un hectare. Le gros oeuvre de terrassement a bien démarré. Le bâtiment sera construit d'ici juillet 2017 près du bâtiment énergies de Synutra. L a production commencera après des tests, en janvier 2018.

Un des ateliers les plus performants d'Europe

Selon Stéphane Monchablon, ingégieur chez Eurosérum, cet atelier sera l'un des plus modernes d'Europe. 300 000 litres de  lactosérum seront réceptionnés tous les jours ( 12 citernes). Le liquide est déminéralisé ( calcium, magnésium, sodium en trop forte concentration pour des nourrissons). Le liquide est vendu au chinois Synutra, qui le transformera en extraits secs.

15 emplois seulement

Une quinzaine d'emplois  sont à prévoir. Ils seront probablement réservés aux salariés de l'usine Entremont de Carhaix.

Une pierre de plus pour la constitution du  pôle lait 

La première usine Synutra  est déjà en production. Selon  Christian Troadec, les problèmes de mise aux normes sont réglées.  L'usine sera inaugurée le 28 septembre. La construction de la deuxième usine devrait démarrer avant la fin de l'année. Quand au réseau de chaleur produit par l'usine d’incinération, il sera mis en service d'ici deux à trois semaines, selon Christian Troadec, maire de Carhaix. ce réseau de chaleur alimentera 20 % des besoins énergétique de l'usine Synutra. Des tests de vapeurs sont en cours et étonnent les automobilistes.  " Le centre Bretagne sort la tête de l'eau" se réjouit Christian Troadec. Avec les pieds dans le lait.

Partager sur :