Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Carole Delga interpellée sur la politique touristique de la région Occitanie

Carole Delga a reçu une lettre au sujet des objectifs fixés par la région en matière de tourisme. Ils sont plusieurs dizaines à avoir signé ce texte, ils disent regretter que la présidente de région privilégie plus le tourisme que l'environnement alors que l'urgence climatique est réelle.

Le village Saint-Antonin-Noble-Val dans le Tarn-et-Garonne
Le village Saint-Antonin-Noble-Val dans le Tarn-et-Garonne © Radio France - Bénédicte Dupont

Occitanie, France

Ils sont plusieurs dizaines à avoir signé une lettre ouverte adressée à Carole Delga et relayée via un blog de Mediapart. Ces signataires demandent à Carole Delga de se soucier davantage de l'environnement que de l'attraction touristique du territoire. La région Occitanie compte injecter 35 millions d'euros dans un fonds de 100 millions d'euros pour dynamiser le tourisme. Une aberration pour ces signataires.

Elisabeth Coutou est conseillère municipale à Penne, elle a signé la lettre car elle est inquiète à l'idée que son village devienne plus touristique qu'il n'est déjà : "On va vers une économie saisonnière et patrimoniale. On va faire des restaurants, des boutiques de souvenirs mais ça ne marche que trois mois de l'année." Une inquiétude entendue par Carole Delga qui veut rassurer les habitants d'Occitanie qui, selon elle, sont les touristes prioritaires.

Elisabeth Coutou est conseillère municipale à Penne

"À Marciac il y a un festival de jazz l'été mais la région finance une salle de spectacles qui est ouverte à l'année, c'est une manière de proposer d'aller à Marciac aussi l'hiver, explique Carole Delga. Nous développons aussi des sentiers de randonnées, c'est pour que la montagne soit une zone attractive tout au long de l'année avec des activités respectueuses de l'environnement."

Carole Delga, présidente de la région Occitanie

La présidente de région poursuit : "Nous avons pris en compte cette question de l'environnement, elle fait partie du cahier des charges des Grands Sites d'Occitanie, c'est donc un mauvais procès qui est fait à la région qui repose sur des postulats qui sont faux." La région Occitanie veut gagner 4 à 5 millions de nuitées, cela représenterait une augmentation de 8% et Carole Delga assure que cela se fera progressivement.

L'objectif affiché reste tout de même que l'Occitanie figure dans le top 10 des destinations européennes, avec plus de 100 000 emplois et 38 000 entreprises dans le secteur. Enfin un autre horizon fixé par la région : faire en sorte que la consommation touristique en Occitanie atteigne 15,9 milliards d'euros.