Infos

CARTE - Les médecins généralistes désertent l'Ardèche

Par Stéphane Milhomme et Germain Treille, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 10 juin 2014 à 6:00

Les syndicats reprochent aux pouvoirs publics d'ignorer la réalité de l'exercice de médecin généraliste
Les syndicats reprochent aux pouvoirs publics d'ignorer la réalité de l'exercice de médecin généraliste © Fotolia.com

Le conseil national de l'ordre des médecins dresse le constat pour l'Ardèche : les spécialistes pourraient même être plus nombreux à l'horizon 2020 selon une étude publiée en fin de semaine dernière. Quelle démographie médicale en Drôme et en Ardèche pour l'année 2014 ?

Dans l'Ardèche, on comptabilise 384 généralistes. L a tendance reste à la baisse, elle est observée depuis de nombreuses années déjà. Les spécialistes sont 350, sept de plus par rapport à 2012. Et, d'après ce rapport, ils seront les plus nombreux dans le département en 2017.

Dans la Drôme, c'est beaucoup plus équilibré et ça devrait le rester dans les années à venir, il y a 672 généralistes et 668 spécialistes. La moyenne d'âge, des deux côtés du Rhône, c'est 52 ou 53 ans. Près de 30% ont plus de 60 ans, au-dessus de la moyenne nationale. Et une grande majorité de praticiens sont des hommes.

Alors, c'est évidemment l'Ardèche qui semble à la traîne. C'est une terre malheureusement qui a du mal à attirer les diplômés nouvellement inscripts à l'ordre des médecins. Un chiffre révélateur, 3/4 des diplômés, qui choisissent d'exercer ici, ne sont pas issus d'une école française. La plupart en fait arrivent des pays de l'Est. Enfin, toujours du côté ardéchois, entre 2007 et 2013, une douzaine de bassins de vie ont vu leur population augmenter et en même temps les effectifs de généralistes ont baissé, à Annonay, Aubenas, Privas sont concernés.

> Carte interactive de la démographie médicale en cliquant ICI

Les médecins généralistes désertent l'Ardèche

Partager sur :