Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Cartes grises : bientôt une pénurie de papier en France ?

-
Par , France Bleu

Après la liquidation judiciaire de l'entreprise Arjowiggins en Seine-et-Marne le 16 janvier, les 240 salariés occupent le site et brûlent chaque jour une partie du stock de papier utilisé pour fabriquer notamment les cartes grises des véhicules. Si le mouvement se prolonge, la pénurie menace.

Les employés d'Arjowiggins menacent de détruire les stocks de papier sécurisé pour être entendus
Les employés d'Arjowiggins menacent de détruire les stocks de papier sécurisé pour être entendus © Maxppp - Sébastien Roselé

Située à Jouy-sur-Morin (77), l’usine d’Arjowiggins est la seule en France à fabriquer un papier sécurisé indispensable à la confection des cartes grises, permis de conduire, billets de banques (pour 120 pays) et les passeports. L’entreprise a été placée en liquidation judiciaire le 16 janvier dernier, et le site  doit fermer ses portes à la fin du mois.

"Toutes les douze  heures, une bobine part au feu"

Le temps de trouver un nouveau fournisseur, l’Etat comptait utiliser le stock d’une centaine de bobines de papier (200 kilos chacune). Mais les salariés en colère brûlent le stock. 

Les 240 salariés ont commencé, le 22 janvier, à "liquider" les premières bobines au chalumeau. "Toutes les douze heures, il y a une bobine qui part au feu" a déclaré à l’AFP, Patrice Schaafs, délégué syndical CGT et secrétaire du comité central d’entreprise de Arjowiggins Security.

Pénurie d'ici deux mois ?

A ce rythme, l’Etat pourrait connaître une pénurie de papier pour carte grise d’ici à deux mois, à en croire Patrice Schaafs. "Une bobine fait a peu près les besoins en carte grise pour un département" explique-t-il. Une dizaine sur les 70 en réserve aurait été brûlé selon le délégué syndical CGT.

Les salariés veulent faire pression sur le gouvernement

Les salariés d'Arjowiggings se relaient jour et nuit pour protéger le stock. Ils ont installé des bonbonnes de gaz sur les palettes de rames de papiers. Du papier fini prêt à être imprimé en billets de banque.

Bien que tout espoir de sauver l'usine se soit évanoui, ils sont résolus à obtenir "des indemnités décentes". Ils demandent 50 000 euros par salarié. 

Ils regrettent que quatre siècles de savoir-faire meurent avec leur usine, les brevets eux sont vendus.