Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cartonnerie Girard au Teil : un conflit social qui dure

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les salariés de l'entreprise Girard au Teil sont en grève depuis le 10 septembre. Les revendications portent sur les salaires et l'organisation du travail.

Des salariés en grève devant le portail de l'usine
Des salariés en grève devant le portail de l'usine © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Pour l'instant c'est l'impasse. La direction veut bien entamer des négociations mais pas avant que les salariés aient repris le travail. Et les salariés veulent négocier avant de reprendre le travail. L'entreprise compte 91 salariés et fabrique des boites pour les médicaments.  

L'organisation du travail

Selon la CGT, l'absence de responsable de production perturbe l'organisation du travail.  Les salariés sont prévenus tardivement de leur emploi du temps dans une entreprise qui tourne en 3/8. Par ailleurs les semaines à 40 heures et plus se multiplient sans qu'il y ait d'embauche. L'entreprise Girard a perdu 50 emplois en 13 ans. 

Pas d'augmentation depuis six ans

Les salariés dénoncent également l'absence d'augmentation depuis six ans alors que les employés ont prouvé qu'ils savaient s'adapter aux fluctuations de la production. Ils regrettent ce qu'ils estiment être un manque de reconnaissance. "On peut travailler jusqu'à 48 heures par semaine lorsqu'il le faut et on a aucune reconnaissance" explique Fabien un des grévistes.  La direction n'a pas souhaité s'exprimer. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess