Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Caudan : les salariés votent la poursuite du blocage de la Fonderie de Bretagne

Les salariés ont voté en début d'après-midi ce mercredi la poursuite du blocage de la Fonderie de Bretagne, à Caudan. Ils demandent aussi une médiation sous l'égide de la préfecture du Morbihan. Mardi, ils ont séquestré sept membres de la direction de l'usine mise en vente par Renault.

Une centaine de salariés a participé à l'assemblée générale ce mercredi
Une centaine de salariés a participé à l'assemblée générale ce mercredi © Radio France - Nicolas Blanzat

La Fonderie de Bretagne est toujours bloquée à Caudan, dans le Morbihan. Les salariés ont voté ce mercredi la poursuite de leur mouvement. Réunis en assemblée générale, et vue l'impasse dans laquelle se trouve le dialogue, les salariés demandent aussi une médiation sous l'égide de la préfecture du Morbihan. Mardi, les salariés ont séquestré sept membres de la direction avant de les laisser quitter le site vers 22h

La Fonderie de Bretagne est bloquée depuis ce mardi, les salariés votent ce mercredi la poursuite du blocage
La Fonderie de Bretagne est bloquée depuis ce mardi, les salariés votent ce mercredi la poursuite du blocage © Radio France - Nicolas Blanzat

"Pas le moment de tout gâcher"

Une délégation a été reçue ce mercredi matin à Lorient Agglo en présence notamment des maires de Lorient, Caudan et du président de la région Bretagne. Même s'ils comprennent les inquiétudes des 350 salariés de la Fonderie, ils désapprouvent la méthode. "Beaucoup d'efforts ont été faits pour améliorer la compétitivité de l'entreprise et montrer sa viabilité, a réagi Fabrice Loher, le président de Lorient Agglomération. Ce n'est pas le moment de tout gâcher."

La Fonderie de Bretagne a été mise en vente par le groupe Renault début mars. Selon la CGT, aucun repreneur ne s'est manifesté. Les salariés craignent d'être abandonnés par le groupe automobile français sans qu'aucune solution ne soit trouvée à leur avenir. La vente de la Fonderie de Bretagne par Renault doit être officialisée le 10 mai prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess