Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ce commerçant de Poitiers n'a pris aucun congé depuis 8 ans !

dimanche 16 août 2015 à 10:15 Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Poitou

Stéphane Martin est gérant d'une supérette à Poitiers. Il travaille 7/7 jours, y compris le dimanche et les jours fériés. Sa dernière semaine de vacances remonte à... 2007.

Stéphane Martin n'a plus pris de vacances depuis 2007.
Stéphane Martin n'a plus pris de vacances depuis 2007. © Radio France

Le mot "vacances", il ne connaît pas! En tout cas, il ne l'a pas utilisé depuis 8 ans. Lui, c'est Stéphane Martin, commerçant à Poitiers.

Au travail 7 / 7 jours.

Tous les jours, il se rend au travail, pour gérer son magasin. Les commandes, les mises en rayon, la caisse, le nettoyage, et la gestion du personnel. Il ne s'arrête jamais, même pas les week-end et jours fériés puisque son épicerie est ouverte 7 jours sur 7.

*"Depuis 2007, j'ai réussi à prendre deux jours de vacances" confie Stéphane Martin, qui passe 70 heures par semaine dans sa supérette. Son seul temps libre, c'est la nuit de 21h30 à 5h du matin... et ça ne semble pas le déranger : "* C'est une question d'entraînement" selon le commerçant, qui explique ce choix par le manque de moyens et de personnel.

Trop risqué de partir

Il qui préfère être là tous les jours plutôt que de former un salarié à la gestion. "A 70h par semaine, il faudrait plusieurs personnes pour me remplacer. Je ne peux pas  prendre le risque de partir et de mettre en danger les résultats du magasin" ,  estime Stéphane Martin.

Mais ses trois grands enfants et sa femme ne sont pas forcément du même avis. Sa fille Gwendoline donne un coup de main dans la supérette de temps en temps : "On ne peut même pas passer des après-midi en famille, c'est dur.. mais on ne peut pas choisir à sa place" .

La famille aimerait des congés

Quant à la femme de Stéphane Martin, elle lui pose souvent la même question :*** "Quand est-ce qu'on part en vacances?"* . Leur dernière semaine de congés date de 2007, dans la Creuse.

La prochaine? Dans un sourire, le commerçant nous répond : "Au plus tard dans 8 ans... quand j'aurai l'âge de la retraite!".

CHEF PAS DE VACANCES poitiers