Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"Ce sont les emplois qui s'envolent" : les salariés de Steva font un lâcher de ballon à la foire-expo de Limoges

vendredi 11 mai 2018 à 14:35 Par Justine Dincher, France Bleu Limousin et France Bleu

Des salariés de Steva ont organisé une distribution de tracts et un lâcher de ballons, ce vendredi matin, devant l'entrée de la foire-expo de Limoges. Leur usine est en redressement judiciaire, les salariés cherchent par tous les moyens quelqu'un qui pourrait les aider.

Les salariés mobilisés ont distribué des tracts toute la matinée.
Les salariés mobilisés ont distribué des tracts toute la matinée. © Radio France - Justine Dincher

Limoges, France

Une petite dizaine de salariés de Steva se sont faits voir et entendre : distribution de tracts et lâcher de ballons, vendredi 11 mai, devant l'entrée de la foire-expo de Limoges. L'usine d'emboutissage de Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne) a été placé en redressement judiciaire le mois dernier par le tribunal de commerce de Lyon. 110 salariés craignent de perdre leur emploi. Vendredi, ils ont tenté de rassembler autour d'eux.

Une cinquantaine de ballons, lâchés au dessus de la foire-expo de Limoges. - Radio France
Une cinquantaine de ballons, lâchés au dessus de la foire-expo de Limoges. © Radio France - Justine Dincher

Un lâché de ballons symbolique

Sur chaque ballon, le nom de deux salariés de l'usine était inscrit. "Regardez en l'air ! Ce sont les emplois qui quittent le Limousin", crie Bruno Grimaux du syndicat Force Ouvrière. "On espère qu'avec ce lâcher de ballons, on arrivera à atteindre Airbus par exemple", s'amuse son collègue. Les salariés de Steva cherchent partout quelqu'un qui pourrait aider leur entreprise qui est en difficultés. "Parmi toutes ces personnes qui passent, il y a peut-être quelqu'un qui cherche une société pour faire des pièces. Nous ce qui nous intéresse, c'est d'avoir soit du travail, soit quelqu'un qui met de l'argent dans la société", explique Eric Benoiton.

Un public à l'écoute

Ils ont imprimé 7.000 tracts. Bruno Grimaux, du syndicat force ouvrière, les a distribué : "dans 90% des cas, les gens sont au courant de la situation. Les plus anciens sont très touchés, ils nous le disent. Sur l'emploi en Limousin, ils sont un peu abattus." C'est exactement le discours de Geneviève, une passante : "je ne connaissais pas la situation de cette entreprise, mais je soutiens ces salariés ! En Limousin, il n'y a plus rien. Tout part sur Bordeaux. On va devenir une région enclavée. Je leur souhaite 'bon courage' !" Le prochain rendez-vous au tribunal de commerce est fixé au 5 juin pour Steva.