Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Centrale de CHOOZ : des travaux pour allonger sa durée de vie de 10 ans

samedi 16 mars 2019 à 6:06 Par Sylvie Bassal, France Bleu Champagne-Ardenne

De grands travaux débutent à la centrale de Chooz dans les Ardennes. L'objectif est de renouveler le combustible, de réaliser la maintenance décennale et d'améliorer la sûreté pour allonger sa durée de vie de dix ans.

Centrale de Chooz dans les Ardennes
Centrale de Chooz dans les Ardennes © Maxppp - Aurelien Laudy/PHOTOPQR/L'UNION DE REIMS

Chooz, France

C'est parti. Depuis ce vendredi soir 23 heures, l'unité de production numéro deux de la centrale de Chooz est à l'arrêt pour plus de quatre mois. "C'est comme pour une voiture "explique son directeur Laurent Berthier. "On arrête l'installation et on fait le plein. Pour une installation nucléaire on remplace une partie du combustible pour pouvoir produire de l'énergie." 

En plus des opérations de maintenance, il s' agit aussi d'améliorer le niveau de sûreté de l'installation. 49 modifications matérielles sont prévues dont 32 qui n'ont jamais été réalisées sur ce site. Des travaux essentiels qui permettront d'allonger de dix ans la durée de vie de la centrale après visite et accord de l'autorité de sûreté nucléaire. un investissement de 100 millions d'euros.  Il y aura évidemment d'importantes retombées économiques  pour le territoire. Plus de deux millions d'euros de commandes ont été faites auprès d'une centaine d'entreprises ardennaises.

Au pic de l'activité, plus de 2000 prestataires seront sur le site en plus des  800 salariés d'EDF mobilisés sur la centrale.