Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Fessenheim : la plus ancienne centrale nucléaire de France

A Fessenheim, le club de foot craint de perdre ses jeunes avec la fermeture de la centrale nucléaire

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

La fermeture de la plus vieille centrale nucléaire de France ne sera sans conséquence sur le club de foot de la commune de Fessenheim. Les dirigeants craignent qu'EDF se retire du sponsoring, il devrait y avoir moins de jeunes sur les terrains, puisque leurs parents seront mutés.

L'équipe première à l'entrainement
L'équipe première à l'entrainement © Radio France - Guillaume Chhum

L'arrêt du réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire de Fessenheim est attendu dans la nuit de vendredi à samedi. Le deuxième réacteur suivra le 30 juin 2020. La fermeture de la plus vieille centrale nucléaire de France qui n'est pas sans conséquence pour le club de football : le FC Fessenheim. 

Né en 1963, le club est composé de trois équipes seniors, mais aussi de plusieurs équipes de jeunes, une quarantaine au total. Avec les mutations annoncées de salariés, le club devrait perdre une partie de cette jeunesse qui joue au ballon

"Ce serait de 20 à 30% d'ici trois ans, des enfants qui ont entre 7 et 18 ans. Moins de jeunes, c'est un coup dur, alors que la jeunesse c'est l'avenir du club", explique l'entraîneur de l'équipe première, Alexandre Wendling. 

EDF, sponsor du FC Fessenheim 

Depuis plusieurs années, EDF, sponsor du club, permet au FC Fessenheim d'avoir de belles installations. Trois terrains, une salle de musculation, l'équipe première qui évolue en Régionale 3 en profite, mais aussi tout le club de football. 

Alexandre Wendling, l'entraîneur de l'équipe première du FC Fessenheim  - Radio France
Alexandre Wendling, l'entraîneur de l'équipe première du FC Fessenheim © Radio France - Guillaume Chhum
Le FC Fessenheim existe depuis 1963  - Radio France
Le FC Fessenheim existe depuis 1963 © Radio France - Guillaume Chhum

Reportage au FC Fessenheim dans le contexte de fermeture de la plus vieille centrale nucléaire de France

"Avec la fermeture de la centrale, EDF devrait en finir avec le sponsoring. J'espère que cela ne changera pas trop pour le club et les autres associations du village", commente Alexandre Wendling. 

Une fermeture commentée sur les terrains de football 

Parmi les joueurs de l'équipe première, un seul travaille à la centrale nucléaire, en formation, il est absent de l'entrainement en ce moment. Valentin vient de rejoindre l'effectif, son père travaille sur le site et il sera bientôt à la retraite.  Forcément, il parle de la fermeture à la maison. 

Entrainement au FC Fessenheim  - Radio France
Entrainement au FC Fessenheim © Radio France - Guillaume Chhum

"J'ai toujours vécu dans le village et c'est vrai qu'on voit le village un peu baisser en population. J'espère que ça ne va pas mourir non plus," analyse le jeune homme. François joue stoppeur, il est aussi fils d'un salarié de la centrale. " Dommage pour le village et dommage pour tout le monde," lance le joueur du FC Fessenheim. 

Mais malgré cette fermeture annoncée de la centrale nucléaire, le club de football continuera assure Alexandre Wendling. "J'espère qu'il continuera à vive un bon bout de temps," argumente l'entraîneur du FC Fessenheim. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu