Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Centre hospitalier de la Haute Côte-d'Or : contre les fermetures, les habitants d'Alise-Sainte-Reine se mobilisent

mercredi 25 octobre 2017 à 19:54 Par Kathleen Comte, France Bleu Bourgogne

Pour lutter contre la fermeture de plusieurs unités du centre hospitalier de la Haute Côte-d'Or, les habitants d'Alise-Sainte-Reine, près de Montbard, se mobilisent. A l'appel de la CFDT, de la CGT et de FO, ils se rassemblent ce mercredi soir et réclament l'ouverture d'un nouvel EPHAD.

Sur les 1 250 lits du centre hospitaliers, 75 vont être supprimés, des services vont être réorganisés... Des mesures pour faire des économies mais que les habitants d'Alise-Sainte-Reine refusent.
Sur les 1 250 lits du centre hospitaliers, 75 vont être supprimés, des services vont être réorganisés... Des mesures pour faire des économies mais que les habitants d'Alise-Sainte-Reine refusent. © Radio France - Kathleen Comte

Alise-Sainte-Reine, France

Un rassemblement est organisé ce mercredi soir à Alise-Saint-Reine (Côte-d'Or), près de Montbard. A l'appel de la CFDT, de la CGT, de FO mais aussi de plusieurs élus locaux, les habitants se rassemblent devant le centre hospitalier de la Haute Côte-d'Or, pour protester contre la fermeture de plusieurs unités.

Sur les 1 250 lits du centre hospitaliers, 75 vont être supprimés : 30 dans l'unité de soins longue durée d'Alise-Sainte-Reine, 30 lits dans la même unité de Saulieu et 15 lits dans l'unité médecine de Vitteaux. De plus, plusieurs services vont être réorganisés. Des mesures destinées à faire des économies, car le centre accuse un déficit de 5 millions d'euros.

Un centre étalé sur cinq communes : Montbard, Châtillon-sur-Seine, Saulieu, Vitteaux et Alise-Sainte-Reine, et composé de deux parties : l'activité sanitaire (les hôpitaux) financée par l'ARS (l'Agence régionale de santé), et l'EPHAD (l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) financé - lui - par le Conseil départemental.

"Concentrer les soins dans les espaces urbains participe à la désertification médicale des zones rurales" - François Sauvadet, président du Conseil départemental.

Et justement le Conseil départemental il en pense quoi ? Et bien François Sauvadet est contre ces mesures. Pour le président du département de la Côte d'or, concentrer les soins dans les espaces urbains est une erreur, car ça participe à la désertification médicale des zones rurales. Fâché que l'ARS n'ait pas consulté le Département avant d'imposer la fermeture de certaines unités, François Sauvadet a écrit à l'Agence de santé de suspendre ses mesures et de reprendre le dialogue. Il est pour l'instant sans réponse.

L'hôpital d'Alise-Sainte-Reine, une des parties du centre hospitalier de la Haute Côte-d'Or réparti sur 5 communes. Ici 30 lits vont disparaître.  - Radio France
L'hôpital d'Alise-Sainte-Reine, une des parties du centre hospitalier de la Haute Côte-d'Or réparti sur 5 communes. Ici 30 lits vont disparaître. © Radio France - Kathleen Comte

De son côté l'ARS : "Le fait de travailler sur plusieurs sites regroupés au sein d'une même institution permet de gagner en lisibilité." L'agence attend désormais le plan proposé par le directeur de l'hôpital, qui permettra de voir de quelle manière l'Agence prendra en charge au mieux les populations.

Des populations qui se questionnent. A Alise-Sainte-Reine, l'hôpital est au cœur de la commune et des discussions. Il emploie de nombreux habitants, très attachés à leur centre hospitalier et qui refusent de devoir faire de la route pour se faire soigner. "Quand on est malade c'est important d'avoir des visites, confie une habitante, si on est loin personne ne viendra nous voir." En tout le centre hospitalier compte 1 250 lits dans les cinq communes et presque autant d'emplois.

Alise-Sainte-Reine, en Côte-d'Or - Radio France
Alise-Sainte-Reine, en Côte-d'Or © Radio France - Denis Souilla