Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vosges : à Anould, l'ancienne papeterie devient plateforme logistique pour carrelage

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Pour répondre à la demande de stockage et de livraison des grandes surfaces de bricolage, le Groupe Ceram-Industrie de Wisembach se lance dans la logistique d'expédition depuis sa plateforme d'Anould, installée sur le site de l'ancienne papeterie du Souche.

Site de l'ancienne papeterie du Souche à Anould
Site de l'ancienne papeterie du Souche à Anould © Radio France - Hervé Toutain

Ceram-Industrie représente 3% du carrelage distribué en France, et alimente 400 grandes surfaces de bricolage dans tout le pays. Plus de 250 palettes expédiées chaque jour. Un marché qui se transforme à grande vitesse et qui nécessite des adaptations constantes. C'est la raison d'être de la plateforme d'Anould dans les Vosges qui sera opérationnelle dès la semaine prochaine pour le compte de sept à huit enseignes du secteur avec des délais de livraison inférieurs à ceux des distributeurs actuels. 

"Les grandes surface de bricolage, ne veulent plus stocker du carrelage trop lourd et encombrant à l'intérieur des magasins" souligne Michel Tonnelier l'un des gérants de Ceram-industrie. La plateforme est un click and collect géant du carrelage. "Un client partout en France pourra choisir ses matériaux dans n'importe quel magasin et nous nous chargeons de le livrer le plus rapidement possible pour un coût maitrisé" poursuit Michel Tonnelier.

L'ancienne friche de la papeterie du Souche reprend ainsi vie. Le nombre d'emplois créés reste encore à définir. Avec ce nouveau projet Ceram-Industrie espère augmenter sensiblement sa part de marché.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess