Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chablis fait sa pub au Japon

-
Par , France Bleu Auxerre

Les vins de Bourgogne font leur show à Tokyo, au Japon, du 3 au 7 juin, avec la "Bourgogne Week". Un événement qui permet notamment aux producteurs de Chablis de soigner une clientèle précieuse.

Les vins de Chablis sont présents chez 84% des cavistes de Tokyo, selon une enquête récente.
Les vins de Chablis sont présents chez 84% des cavistes de Tokyo, selon une enquête récente. © Radio France - Thierry Boulant

Chablis, France

En commerce comme ailleurs, ce n'est pas parce qu'on s'aime depuis longtemps qu'il ne faut plus faire d'efforts. C'est dans cette optique que plusieurs producteurs icaunais participent à la "Bourgogne week", au Japon, du 3  au 7 juin. 

Après Londres, après Hong Kong, cet événement permet aux producteurs de Bourgogne d'aller à la rencontre de leurs clients à Tokyo, à travers des dégustations, des conférences, des séminaires destinés principalement aux clients professionnels : des cavistes, des restaurateurs, des sommeliers...

Passer d'un à deux vins de Chablis sur les cartes des restaurants

Quelques producteurs de Chablis  participeront à cet événement, afin d'entretenir ce lien ancien qui unit les japonais et le Chablis. D'ailleurs au-delà du Chablis, les vins de Bourgogne sont très appréciés au japon. Et depuis fort longtemps, notamment parce que la gastronomie nippone s'accorde merveilleusement avec ces vins, notamment les blancs. Le Japon représente le troisième marché à l'export (en valeur et en volume) des vins de Chablis. Près de 2 millions de bouteilles ont été exportées en 2018, pour une valeur de près de 17 millions d'euros. 

  - Radio France
© Radio France - Denis Souilla

Parmi les représentants icaunais qui font le déplacement au Japon, il y a Jean-François Bordet, vigneron à Maligny , qui se déplace en tant que vice-président de la commission Chablis au BIVB, le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne. Pour lui, il s'agit avant tout de parler du Millésime 2018, "qui sera excellent", et de faire découvrir la richesse, la diversité des vins de Chablis.  Car en 2018, 8 bouteilles vendues sur 10 sont des bouteilles de "Chablis" et "Petit Chablis" et seulement 2 bouteilles sur 10 sont des appellations "Chablis Premier cru" et "Chablis Grand cru".

"On s'est aperçu que Chablis était représenté dans presque tous les restaurants au Japon. Ils ont tous un Chablis, ça c'est très bien... mais ce n'est qu'une seule référence en général", confirme Jean-François Bordet. "Nous ce qu'on aimerait, c'est leur montrer qu'il y a des "Petits Chablis", qui sont très bons en apéritifs notamment, qu'il y a aussi des "Premiers crus" avec différents profils... "les Montée de Tonnerre" sont plus dans le minéral, "les Vaillons" ont un caractère plus floral, ect... Bref, on aimerait progresser et qu'au lieu d'avoir une seule référence de Chablis sur leur carte, ils en aient deux", ajoute le vigneron.

Une clientèle sensible à la gastronomie

De dégustations en séminaires, les producteurs soignent donc cette clientèle privilégiée, très sensible à la gastronomie et à la notion de terroir, comme le constate Hélène Defaix, du domaine Bernard Defaix à Chablis, qui participe elle aussi à cette Bourgogne Week : "Les japonais sont des gens d'une extrême subtilité, ils nous ont pas attendu au niveau des terroirs, de la compréhension très fine des provenances... Quand on voit leurs thés, leurs sakés, leurs poissons,... tout est travaillé dans un grand respect. Ils comprennent cette démarche qu'on peut avoir sur les terroirs et notre façon de travailler", explique-t-elle.

Un autre domaine icaunais participe à la Bourgogne Week au Japon dans le cadre de ce Wine Tour organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bourgogne Franche Comté, il s'agit du domaine Dampt Frères à Collan.

Les concurrents des vins de Chablis au Japon sont parfois des vins français mais aussi des vins australiens et néo-zélandais, mais Hélène Defaix constate que les Japonais aiment vraiment beaucoup la France : "On a cette chance, avec le vin, d'avoir quand même encore une image de marque importante. Il nous appartient de travailler ça, à la fois dans la qualité de nos vins et dans les relations qu'on entretient avec nos partenaires. Parce que la marque France, il y a vraiment des pays où s'est important et je pense que le Japon en fait partie.

Un nouvel accord de libre échange prometteur

Ce succès des vins français au Japon, en particulier des vins de Bourgogne, devrait être conforté par l'entrée en vigueur, cette année, d'un accord de libre échange entre le Japon et l'Union Européenne. les taxes sur les vins sont passées de 15% à zéro.

Historique Export Japon - les Vins de Chablis - Aucun(e)
Historique Export Japon - les Vins de Chablis -
 Document Les Vins de Chablis - Radio France
Document Les Vins de Chablis © Radio France -
Choix de la station

France Bleu