Économie – Social

Chaffoteaux à Ploufragan : vers la renaissance du site d'un fleuron industriel breton?

Par Johan Moison, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel vendredi 21 octobre 2016 à 18:03

L'homme d'affaire Alain Nicol (deuxième en partant de la droite) a signé une promesse de vente du site de Chaffoteaux à Ploufragan.
L'homme d'affaire Alain Nicol (deuxième en partant de la droite) a signé une promesse de vente du site de Chaffoteaux à Ploufragan. © Radio France - Johan Moison

Un homme d'affaire briochin envisage de racheter le site de Chaffoteaux et Maury à Ploufragan pour 6 millions d'euros. Le fabricant de chaudières et de chauffe-eaux a été pendant des années le fleuron de l'industrie briochine.

C'est une saga industrielle de près d'un siècle. L'entreprise créée en 1914 s'installe d'abord sur le port du Légué à Saint-Brieuc avant de déménager à Ploufragan. Chaffoteaux compte jusqu'à 2.300 salariés au début des années 80 avant qu'une série de crises liées à des rachats successifs fasse couler l'entreprise.

Une grosse bête à l'abandon

Aujourd'hui l'immense site de Ploufragan appartient à un groupe italien. Les bâtiments - 56 000 m² sur 20 hectares - sont vides mais peut-être plus pour très longtemps. "J'habite à côté du site. En passant à côté chaque jour, j'avais du mal à concevoir qu'on laisse cette grosse bête à l'abandon", raconte Alain Nicol. L'homme d'affaire briochin vient de signer une promesse de vente après plus de 3 ans de négociations avec le propriétaire. Son projet : racheter les bâtiments pour ensuite les revendre en lots.

Date butoir le 23 décembre

"J'ai jusqu'au 23 décembre pour dire si je continue ou pas mais j'ai déjà eu quelques contacts avec des entreprises, je suis assez optimiste", précise Alain Nicol. Les élus du secteur sont enthousiastes. "Si le site renaît, ce sera une action bénéfique pour l'ensemble du territoire et un juste retour des choses sur le plan social et humain", explique Bruno Joncour, le président de Saint-Brieuc Agglomération.

Partager sur :