Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chalette sur Loing : l'hypermarché Casino ne fermera pas

-
Par , France Bleu Orléans

Le propriétaire du magasin Hyper Casino de Chalette sur Loing a confirmé ce jeudi matin aux salariés et aux commerçants de la galerie marchande que le groupe renonçait à fermer la grande surface. La fermeture prévue pour le 13 avril avait déjà été suspendue, cette fois elle est abandonnée

Le magasin Hyper Casino de Chalette sur Loing
Le magasin Hyper Casino de Chalette sur Loing - Capture écran Google Maps

Châlette-sur-Loing, France

Le 14 mars dernier, l'annonce de la fermeture de l'hypermarché Casino situé dans la zone commerciale Saint Gobain à Chalette sur Loing, près de Montargis, avait fait l'effet d'un coup de tonnerre pour les 33 salariés du magasin, et les commerçants de la galerie marchande accolée à la grande surface. L'Agglomération montargoise avait aussitôt mis à la disposition des salariés un avocat qui avait engagé une procédure pour contester cette fermeture. 

Fermeture d'abord suspendue, puis définitivement abandonnée

Lors de l'audience au tribunal de Montargis, le 9 avril dernier, la direction du groupe Casino avait annoncé la suspension de cette fermeture, censée prendre effet le 13 avril. Finalement elle a informé le personnel, ce jeudi matin, qu'elle abandonnait totalement son projet de fermeture, l'hypermarché restera ouvert. 

Le groupe Casino est tombé sur un os, sur l'agglomération montargoise, qui a résisté

"Dans le montargois, le groupe Casino est tombé sur un os" se félicite Frank Supplisson, le président de l'Agglomération Montargoise. "La procédure de fermeture qui avait été lancée était totalement illégale, et nous avons utilisé les moyens de droit à notre disposition pour faire en sorte que les droits des salariés et des commerçants soient respectés. Casino a donc fait demi-tour en y renonçant totalement. On ne va pas baisser les armes, il reste une menace, mais il vaut mieux continuer le combat en alignant les victoires qu'en alignant les défaites". Les salariés, eux, n'ont pas souhaité réagir à la nouvelle