Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chaleur : à l'usine Renault de Sandouville, les syndicats veulent des pauses supplémentaires

Pour éviter un coup de chaud pour les 2850 salariés de l'usine de Renault de Sandouville près du Havre, la direction distribue des bouteilles d'eau supplémentaires. Insuffisants pour Force Ouvrière qui réclame davantage de pauses, voire un ralentissement de la chaîne de montage.

Les salariés de l'usine de Sandouville assemblent le Trafic, un véhicule utilitaire
Les salariés de l'usine de Sandouville assemblent le Trafic, un véhicule utilitaire © Maxppp - Thomas Padilla

Sandouville, France

"Dans certains ateliers de montage, la température atteint les 30 degrés et il faut imaginer la pénibilité des tâches pour les opérateurs qui ont très chaud". Fabien Gloaguen, délégué FO à l'usine Renault de Sandouville (2850 salariés) craint le "coup de chaud pour ses collègues" du site qui assemble le Trafic, un modèle utilitaire.

Et le syndicaliste réclame des mesures de la part de la direction : "Nous demandons des bouteilles d'eau fraîche supplémentaires, des ventilateurs individuels et davantage de pauses pour nos collègues afin qu'ils aient le temps de se reposer. Et si la température monte encore, nous souhaitons que la chaîne de montage puisse être ralentie".

La direction propose des bouteilles d'eau quand il fait plus de 27 degrés

Des demandes en partie entendues par le constructeur. "Dès ce mercredi en début d'après-midi, nous avons commencé à distribuer des bouteilles d'eau dans les ateliers où nos capteurs mesurent une température supérieure à 27 degrés. Nous allons également ouvrir pendant la nuit ce qui peut permettre de faire des courants d'air et nous faisons de la sensibilisation via des écrans placés dans l'usine", annonce la direction.

L'usine est composée de nombreuses verrières, ce qui accentue la chaleur. Mais il y a un an, plusieurs de ces verrières avaient été bâchées.