Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Châlons-en-Champagne soutient ses entreprises

mardi 1 décembre 2015 à 18:19 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

Depuis le départ de son armée, la ville de Châlons-en-Champagne, accompagnée par l'Etat, fait tout pour maintenir son activité. Grâce à des exonérations d'impôts ou des aides financières directes, elle espère faire vivre les entreprises déjà en place et en attirer d'autres.

27 commerces ont bénéficié du PLR
27 commerces ont bénéficié du PLR © Radio France - Aurélie Jacquand

Châlons-en-Champagne, France

Il y a six mois, fin juin 2015, les militaires du 1er Régiment d'artillerie de marine, le 1er RAMa, quittaient la ville de Châlons-en-Champagne, entraînant la suppression de 1003 postes directs. Depuis, la ville fait tout ce qu'elle peut pour ne pas mourir et ça passe, entre autres, par le soutien aux entreprises.

Des aides en cash

Le 29 juillet 2013, un Plan Local de Redynamisation (PLR) était signé, rebaptisé depuis en Contrat de Redynamisation du Site de Défense (CRSD). En un peu plus de deux ans, il a permis d’aider financièrement 27 entreprises du centre-ville "des commerces qui avaient besoin de se refaire une beauté pour attirer une nouvelle clientèle", précise le député-maire de Châlons-en-Champagne Benoist Apparu. C’est le cas notamment du bar Le Diplomate, géré par Jean-Philippe et Sylvie Paysan. Après 10 ans sans travaux, ils ont refait toute la décoration de leur établissement : "l’électricité, le bar, le mobilier, on a tout changé, l'aide de 15 000 euros a accéléré les choses et ça a permis de donner une nouvelle impulsion". Au total, pour ces 27 entreprises, une enveloppe de 622 000 euros a été dépensée et ces aides vont non seulement se pérenniser, mais aussi être revues à la hausse explique Benoist Apparu : "Désormais chaque commerce pourra obtenir une aide allant jusqu’à 30% du montant des travaux, sans dépasser un plafond de 20 000 euros"

Des exonérations fiscales

Maintenir l'activité des commerces existants dans le centre-ville, c'est l'un des objectifs de la municipalité, mais elle veut aussi attirer de nouvelles entreprises et pour ça, elle compte sur des exonérations fiscales. Chaque entreprise de moins de 10 salariés et faisant moins de 2 millions d'euros de chiffres d'affaires peuvent prétendre à un crédit d'impôt de 750 euros par an et par salarié. "C'est une vraie bouffée d'air pour notre trésorerie", avoue Sylvie Paysan, gérante du bar Le Diplomate, "nous avons eu droit à 4 600 euros, ça compense le fait que nous ne puissions pas nous servir de notre terrasse en hiver". En 2015, 289 entreprises châlonnaises ont bénéficié de ces réductions d'impôts, pour une enveloppe totale de 581 250 euros.

L'idée de la ville de Châlons est de rendre plus attractif son centre-ville - Radio France
L'idée de la ville de Châlons est de rendre plus attractif son centre-ville © Radio France - Aurélie Jacquand

Une mission CRSD, avec un guichet unique, est disponible dans les locaux de la Communauté d'Agglomération de Châlons-en-Champagne pour orienter les chefs d'entreprise qui voudraient bénéficier de ces différentes aides.