Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chambéry : la CGT cheminots installe un bureau d'embauches devant Pôle Emploi

lundi 12 novembre 2018 à 16:26 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie

La CGT cheminots a monté lundi à Chambéry (Savoie) un bureau d'embauches éphémère devant Pôle Emploi. Objectif, prouver que les candidats sont légion, contrairement à ce que laisserait entendre la direction de la SNCF.

En une matinée, le syndicat a récolté une quinzaine de CV qui seront remis à la direction
En une matinée, le syndicat a récolté une quinzaine de CV qui seront remis à la direction © Radio France - Nicolas Peronnet

C'est une entreprise ou l'on entend davantage parler de suppressions de poste que d'embauches. Et pourtant la SNCF aurait du mal à recruter. Il y aurait même 34 postes vacants d'ici la fin de l'année pour le seul secteur de Chambéry (Savoie). 

Un bureau d'embauches devant Pôle Emploi

Selon la CGT cheminots, la direction met en avant un manque de candidats pour expliquer cette difficulté de recrutement. Pour prouver que cela n'est pas le cas, le syndicat a installé lundi matin un bureau d'embauches devant Pôle Emploi à Chambéry. Les demandeurs d'emploi, généralement agréablement surpris, étaient invités à laisser leurs CV. 

Le bureau d'embauches de la CGt cheminots de Chambéry - Radio France
Le bureau d'embauches de la CGt cheminots de Chambéry © Radio France - Nicolas Peronnet

"La direction ne peut pas dire qu'elle ne trouve personne" - Matthieu Jaunasse, secrétaire général CGT cheminots à Chambéry.

Selon la CGT, les postes à pourvoir sont essentiellement des métiers de l'équipement. De l'entretien des voies et des caténaires, en passant par la signalisation. En une demi-journée, une quinzaine de CV ont ainsi été récoltés. 

"La direction ne peut nous dire qu'elle ne trouve personne" explique Matthieu Jaunasse, secrétaire général CGT cheminots à Chambéry, "porter ces candidatures nous permettra d'invalider l'argument de la direction. On pense que la SNCF ne met pas tout en oeuvre pour couvrir ces postes. Si ils ne sont pas pourvus d'ici la fin de l'année, ils seront perdus".

ECOUTEZ Matthieu Jaunasse, secrétaire général CGT cheminots à Chambéry

Après l'échec des gréves et des manifestations contre la réforme du statut des cheminots, la CGT voit aussi dans ce type d'actions une autre manière de défendre l’emploi. Les CV seront remis à la direction de la SNCF avant le 1er décembre.