Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Chambéry : manifestation devant le siège de FerroPem

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

L'intersyndicale savoyarde mobilisée contre la réforme des retraites a appelé à venir grossir les rangs des salariés de FerroPrem qui ont manifesté devant le siège social du groupe à Chambéry ce jeudi après-midi. Plus de 400 personnes se sont rassemblées avenue de la Boisse.

Plus de 300 manifestants devant le siège social du groupe FerroPem ce jeudi après-midi à Chambéry
Plus de 300 manifestants devant le siège social du groupe FerroPem ce jeudi après-midi à Chambéry © Radio France - Damien Triomphe

Plus de 300 manifestants sont venus ce jeudi en tout début d'après-midi devant le siège social de FerroPem, avenue de la Boisse à Chambéry. Les salariés, inquiets pour l'avenir de leur usine, mais aussi des grévistes et militants syndicaux venus en soutien à l'appel de l'intersyndicale de Savoie, mobilisée contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement. 

Les deux usines de Savoie, en Tarentaise et en Maurienne, qui produisent du silicium, traversent une crise et font face à la chute de leurs commandes. D'où l'inquiétude des quelques 400 salariés savoyards.

Les députés Les Républicains de Savoie Emilie Bonnivard et Vincent Rolland se sont rendus sur place ce jeudi après-midi, pour rencontrer la direction. Ils expliquent avoir été alertés depuis longtemps par elle et les syndicats des difficultés que connaissent les usines. "J'ai fait des interventions auprès du gouvernement, nous avons eu un entretien il y a un mois et demi avec un délégué interministériel" assure Vincent Rolland, se disant inquiet lui-aussi face à la dette galopante de FerroPem envers ses fournisseurs et de la baisse du prix du silicium. "Un cercle vicieux" ajoute-t-il, "on se demande ce que fait FerroGlobe : l'argent remonte au sein de la maison-mère, mais ne redescend pas sur le territoire, ce qui est inadmissible." Étaient également présents des élus isérois, entre autres le sénateur écologiste Guillaume Gontard et la députée socialiste Marie-Noëlle Battistel.

L'intersyndicale, mobilisée contre la réforme des retraites, est venue en soutien. "Moi je suis clairement là pour l'entreprise, la rencontre est programmée depuis une dizaine de jours" explique Vincent Rolland, "je ne suis pas là pour manifester contre la réforme des retraites.

L'intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires-CNT entend mener des actions quasi-quotidiennement au moins jusqu'à la journée de mobilisation nationale mardi 17 décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu