Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Changement d'heure : et si vous donniez une heure de votre salaire ?

vendredi 26 octobre 2018 à 18:27 Par Bradley Desouza, France Bleu Bourgogne

A l'occasion du changement d'heure dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 octobre, les Français gagneront une heure de sommeil en plus. Et si les Bourguignons la donnaient aux plus démunis ?

Une maison propriété, rue Michel Servet, dans laquelle Habitat et Humanisme à Dijon possède 5 appartements.
Une maison propriété, rue Michel Servet, dans laquelle Habitat et Humanisme à Dijon possède 5 appartements. © Radio France - Pierre Belin

Dijon, France

Cette nuit, vous dormirez un peu plus. Une heure. Et à cette occasion, l'association Habitat et Humanisme qui vise à aider les habitants en situation précaire à trouver un logement, lance pour sa première édition "l'heure solidaire". L'opération consiste à inviter les Français et notamment les Bourguignons à donner une heure de leur salaire ce lundi 29 octobre afin de les sensibiliser au mal logement. A Dijon, Habitat et Humanisme s'occupe de 80 personnes.

L'objectif principal : se faire connaître du grand public

La manifestation est soutenue par des personnalités connues du grand public. De Vincent Cassel à Stéphane Bern en passant par la chanteuse Olivia Ruiz, la plupart des artistes consacreront une heure de leur temps voire un peu plus à la cause. Dans toutes les associations locales et en particulier à Dijon, l'objectif pour Habitat et Humanisme (HH21) c'est surtout de se faire connaître. "A Dijon, nous avons 80 logements et notre association, importante soit-elle n'est pas tout à fait connue" raconte Pierre Belin, un des bénévoles.

Vous avez gagné une heure, consacrez là aux plus démunis - Pierre Belin, bénévole à HH21

Depuis maintenant un peu plus de 22 ans, Habitat et Humanisme implanté à Dijon s'occupe de 80 personnes. Des logements acquis dans Dijon et la métropole dijonnaise. De Quetigny en passant par Saint-Apollinaire, "l'idée c'est d'aider les personnes en graves difficultés, qui n'ont pas accès aux habitations à loyers modérés (H.L.M). On va leur demander une petite somme pour le loyer mais cela reste dérisoire" ajoute-t-il. Avec cette opération, HH21 veut aussi récolter des moyens pour étendre son parc immobilier.

A terme, l'objectif de cette opération c'est aussi d'étendre le parc immobilier d'HH21

Récolter des moyens pour assurer le bon fonctionnement de l'association

Habitat et Humanisme en Côte-d'Or organise a aussi ses personnalités locale. Elle organise un atelier cuisine ce lundi 29 octobre avec une jeune cheffe dijonnaise, Céline Dédinger à la Maison Phare extension à 14 h 30. "Elle a donné une heure et même un peu plus pour participer à cette opération" commente Pierre Belin.  L'association HH21 compte 40 bénévoles mais ce n'est pas assez pour accompagner les 80 personnes bénéficiant des logements.

"Il faut que l'on assure le bon fonctionnement de notre association" assure Pierre Belin. Et cela passe par l'engagement des bénévoles. "C'est difficile d'accueillir une nouvelle famille en graves difficultés, de la mettre dans un logement et de ne pas arriver à s'en occuper" détaille le bénévole de l'association "si on fait cela, on va droit dans le mur et ce sera un échec" conclut-il. L'argent récolté via l'opération "l'heure solidaire" partout en France doit aussi permettre de recruter des bénévoles pour assurer le bon fonctionnement de l'association.