Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chantiers publics : la frilosité des collectivités inquiète les entreprises manchoises

-
Par , France Bleu Cotentin

Une entrevue sous la pluie ce jeudi 24 septembre, entre le préfet de la Manche et les responsables des Travaux publics en Normandie. Ils s'étaient donnés rendez-vous à Saint-Sauveur-le-Vicomte pour évoquer la situation des entreprises du secteur, en manque de marchés publics.

Le préfet de la Manche au côté des responsables des Travaux publics de Normandie.
Le préfet de la Manche au côté des responsables des Travaux publics de Normandie. © Radio France - Benoît Martin

Le préfet de la Manche, Gérard Gavory, est allé à la rencontre des responsables des entreprises de Travaux publics ce jeudi 24 septembre. Rendez-vous avait été donné sur le terrain, à Saint-Sauveur-le-Vicomte. Les représentants de la profession ont profité d'un chantier de canalisations pour faire part à Gérard Gavory de leurs inquiétudes face à l'absence de marchés publics depuis plusieurs mois maintenant. "Les élections municipales ont pris du temps et les nominations des bureaux communautaires ne sont pas intervenues avant la mi-juillet", constate le président de la fédération régionale des Travaux publics, Régis Binet. 

L'Etat a abondé les dotations en faveur des collectivités locales : il y a de l'argent à investir

"Les syndicats sont en cours d'installation et pendant ce temps, aucun marché public n'est lancé. Nous travaillons sur la base de nos carnets de commandes, mais ils commencent à se vider et si rien n'est lancé rapidement, les entreprises seront en difficulté à l'horizon du mois de novembre", poursuit Régis Binet. Le préfet de la Manche de son côté insiste sur la nécessité que les collectivités investissent. Cette année, il reste 8 millions d'euros de dotations disponibles pour aider au financement de chantiers publics et à utiliser d'ici la fin 2020. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess