Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il est temps de sauver Chapelle Darblay et la filière recyclage pour les salariés de la papeterie

La papeterie UPM, ex Chapelle Darblay, de Grand-Couronne doit commencer à être démantelée en juin 2021. Les salariés et les syndicats espèrent encore une solution à l'occasion d'une journée de débats ce mercredi au CESER de Normandie.

Papeterie UPM ex Chapelle d'Arblay à Grand Couronne en Seine-Maritime
Papeterie UPM ex Chapelle d'Arblay à Grand Couronne en Seine-Maritime © Radio France - Yves René Tapon

A l’initiative du CESER de Normandie (conseil économique social et environnemental régional) une réunion importante se tient ce mercredi à Rouen dans l'espoir de sauver la papeterie Chapelle Darblay de Grand-Couronne. Créée en 1927 cette papeterie spécialisée dans le papier recyclé était la propriété du groupe finlandais UPM qui a décidé de la fermer. Le site est en sommeil jusqu'en juin 2021 dans l'espoir, auquel s'accrochent les salariés, qu'un éventuel repreneur se manifeste. 

A l'occasion de cette réunion Cyril Briffault, représentant du personnel CGT UPM Chapelle Darblay, espère mobiliser les intercommunalités directement concernées puisqu'elles ont en charge la collecte et le traitement des déchets. "On était jusque-là un débouché pour 30% du papier recyclé en France. Les collectivités sont en grand danger, le recyclage en France est en grand danger. Pour le moment ça bouge beaucoup, mais ça avance, ça recule. Mais il faut savoir qu'à l'origine, l'usine devait déjà être démontée il y a un an en juin dernier. On a réussi à maintenir le site en état jusqu'en juin 2021. Après, ce sera très certainement à l'Etat de jouer". Aujourd'hui tout le papier n'est plus trié ou est envoyé directement en Allemagne.

Il est temps de travailler pour sauver Chapelle Darblay et la filière recyclage. Cyril Briffault

"Le gros problème du papier recyclé est que ça devient plus cher de fabriquer du papier journal à partir de recyclé qu'à partir de pâte à bois. C'est malheureusement une réalité et c'est bien malheureux" regrette le délégué syndical. Depuis la décision du finlandais UPM de fermer aucun repreneur ne s’est toujours manifesté. "Est-ce qu'UPM est prêt à vendre le site ? Ce peut être un frein" ajoute Cyril Briffault.

Réécoutez ici l'interview de Cyril Briffault

Choix de la station

À venir dansDanssecondess