Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"Chaque gîte est unique, il n'y en a pas deux qui se ressemblent" (Bruno Bernabé, directeur des Gîtes de France)

mardi 31 octobre 2017 à 10:45 Par Nicolas Joly, France Bleu Isère

Pendant les vacances de la Toussaint, les gîtes font le plein ! Le directeur des Gîtes de France Bruno Bernabé était l'invité de France Bleu Isère ce mardi matin. Il revient sur cette offre d'hébergement qui séduit de plus en plus de monde chaque année.

Bruno Bernabé, directeur des gîtes de France, était l'invité de France Bleu Isère ce mardi matin
Bruno Bernabé, directeur des gîtes de France, était l'invité de France Bleu Isère ce mardi matin © Radio France - Victor Vasseur

Pour certains, la fin du mois d'octobre est synonyme de costumes effrayants et de friandises. Pour d'autres, il s'agit d'une bonne occasion de prendre un peu de repos en allant se mettre au vert, dans un gîte de montagne. Pour le directeur des Gîtes de France Bruno Bernabé, ils sont de plus en plus nombreux à choisir la seconde option. "On frise les 40% de taux d'occupation cette année, ce qui est particulièrement bien pour les vacances de la Toussaint. Il y a 5 ans, nous n'étions qu'à 18%", rappelle-t-il. Une bonne nouvelle pour les hôtes, qui ont parfois du mal à anticiper la demande sur cette période. "Nous avons beaucoup de gens qui nous appellent le jour même pour une réservation le lendemain. C'est le phénomène du court-séjour, qui s'est répandu dans notre société, et qui est très fort aux vacances de la Toussaint", indique Bruno Bernabé.

"Nous avons beaucoup de gens qui nous appellent le jour même pour une réservation le lendemain. C'est le phénomène du court-séjour, qui s'est répandu dans notre société, et qui est très fort aux vacances de la Toussaint" - Bruno Bernabé, directeur des Gîtes de France

Une offre rurale qui se diversifie

"Ce qui a constitué le point de départ des Gîtes de France, c'est la volonté d'offrir un complément de revenus à l'agriculture", raconte Bruno Bernabé. Cette identité, on la retrouve dans l'offre proposée par les Gîtes : "La majorité de notre offre est rurale, et nous avons aussi une centaine de chambres d'hôte, ainsi que des espaces de camping à la ferme." Ce qui ne veut pas dire que l'on doit forcément gravir les montagnes pour trouver son gîte. "Depuis une dizaine d'années, nous avons des gîtes en plein centre-ville de Grenoble", précise Bruno Bernabé.

"Depuis une dizaine d'années, nous avons des gîtes en plein centre-ville de Grenoble" - Bruno Bernabé, directeur des Gîtes de France

Valoriser un patrimoine

Mais pourquoi prendre un gîte alors que les offres de logement se multiplient aujourd'hui, notamment grâce aux nouvelles plateformes sur internet ? Pour le directeur des Gîtes de France, c'est la qualité de l'accueil qui fait la différence. "L'ADN des Gîtes de France, c'est un accueil par l'habitant chez l'habitant", affirme-t-il. "De plus, chaque Gîte est unique. Il n'y en a pas deux qui se ressemblent, donc il y a forcément dans une phase de découverte". Au-delà de l'offre de logement, les gîtes sont également un facteur de dynamisme bienvenu, notamment dans les régions rurales. "C'est une façon de valoriser un patrimoine. Dans une petite commune, un gîte fait fonctionner la boulangerie et les commerces locaux", explique Buno Bernabé.

"Chaque Gîte est unique. Il n'y en a pas deux qui se ressemblent, donc il y a forcément dans une phase de découverte" - Bruno Bernabé, directeur des Gîtes de France

Bruno Bernabé, directeur des Gîtes de France