Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Charcuterie Thiol à Mayenne : des salariés se demandent si quelqu'un dirige encore l'entreprise

-
Par , France Bleu Mayenne

C'est un nouveau coup dur pour les salariés de la charcuterie Thiol à Mayenne. L'administrateur judiciaire qui gérait l'entreprise depuis près de deux ans a terminé sa mission le 10 juillet. Et le patron Georges Thiol qui est censé reprendre les rênes de son entreprise ne donne pas de nouvelles.

A Mayenne, la Charcuterie Thiol emploie 62 personnes.
A Mayenne, la Charcuterie Thiol emploie 62 personnes. © Radio France - Gildas Menguy

La charcuterie Thiol de nouveau dans une situation compliquée. Depuis le 10 juillet, il n'y a plus d'administrateur judiciaire dans cette PME de la ville de Mayenne. Le Tribunal de commerce de Laval a accordé à l'ancien patron, Georges Thiol, la possibilité de reprendre les commandes de son entreprise. Sauf que l'homme de 86 ans à la santé fragile ne donne pas de nouvelles depuis le lundi 13 juillet. "Il n'y a plus de pilote dans l'avion !" lâche une salariée.

Pour les salariés justement, c'est une nouvelle épreuve. Les 62 employés de la charcuterie Thiol se retrouvent donc livrés à eux-mêmes. "On ne sait pas où on va !" s'interroge l'un d'eux. Ils ont déjà été privés d'activité lorsque l'entreprise avait perdu son agrément en janvier 2018. Ce n'est qu'en mai 2019 que la célèbre charcuterie de Mayenne a retrouvé cet agrément sanitaire. Et depuis, l'activité ne tourne qu'à environ 30% de son rythme normal selon un syndicaliste. Et ne réaliserait que 20% du chiffre d'affaire de l'époque selon une autre source proche du dossier.

Les salaires sont versés, mais jusqu'à quand ?

Depuis que l'entreprise connaît des difficultés, les employés ont toujours été payés. Car la société possède une trésorerie solide. Avant l'arrêt de l'activité au printemps 2018, il y avait, selon nos informations, 18 millions d'euros dans les caisses. Aujourd'hui, il en resterait entre 6 et 8 millions. De quoi payer tout le monde pendant encore deux ans nous a confié un salarié de l'entreprise. Mais les représentants du CSE de la société Thiol espèrent que les salaires du mois de juillet seront bien versés car ils ne savent pas qui a la signature. Le feuilleton Thiol est loin d'être terminé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess