Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Charente-Maritime : le secteur ostréicole cherche à recruter 200 personnes

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu Poitou

En Charente-Maritime, l'association Aider 17 Emploi agricole cherche 200 personnes pour trier et conditionner des huîtres pour Noël. Il s'agit de postes à temps plein, basés à La Tremblade, Bourcefranc-le-Chapus et Saint-Just-Luzac.

Huîtres (illustration)
Huîtres (illustration) © Radio France - Stéphane Hiscock

Charente-Maritime, France

Le secteur ostréicole recrute en Charente-Maritime. L'association Aider 17 Emploi agricole cherche 200 personnes pour trier et conditionner les huîtres à Noël. Il s'agit de postes à temps plein - 60 heures par semaine - pour la période du 16 au 31 décembre 2019, basés à La Tremblade, Bourcefranc-le-Chapus et Saint-Just-Luzac. 

Pour postuler, les seuls critères sont d'être majeur et surtout d'être motivé. Il n'est pas nécessaire d'avoir de l'expérience dans ce domaine, selon Patrice Mazenc, chargé de développement chez Aider 17 Emploi Agricole. La formation se fait en pratique, en "seulement 15 à 20 minutes." La principale qualité requise est "la rapidité".

Ce travail se fait dans un hangar. Deux personnes, placées en face à face, sont chargées de trier par calibre les huîtres qui arrivent sur un tapis. D'autres, au bout de la chaîne, doivent mettre en conditionnement, c'est-à-dire placer les huîtres dans des cartons et sur des palettes. 

Une tâche simple, en théorie. Mais en pratique, Patrice Mazenc reconnaît qu'il s'agit d'un "métier dur et physique". 

Le secteur ostréicole peine à recruter

Patrice Mazenc l'admet, le secteur ostréicole connaît une certaine "réticence" et a du mal à recruter.

Quand on pense ostréiculture, on pense humidité, fraîcheur, froid. On pense à la position, toujours debout. Et les journées sont longues. On commence tôt le matin, vers 7 heures, et on finit tard le soir, jusqu'à 19 heures. Et le lendemain, on recommence.

Patrice Mazenc tient toutefois à relativiser. "La durée des postes à pourvoir est limitée à deux ou trois semaines, donc ça passe vite. Et à la fin, on est bien content quand la feuille de paie et le salaire arrivent."

L'association Aider 17 promet un salaire équivalent au SMIC, pour deux semaines travaillées. Pour postuler et/ou pour tout renseignement, contacter le 05.46.97.53.38

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu