Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Charente : un millier de gilets jaunes pour une chaîne humaine

dimanche 27 janvier 2019 à 14:34 Par Pierre Marsat, France Bleu La Rochelle et France Bleu Limousin

Un millier de gilets jaunes se sont regroupés dimanche matin à La Couronne, près d'Angoulême, pour former une chaîne humaine. Ils ont investi la bande d'arrêt d'urgence de la Nationale 10, le long de la zone commerciale de Chantemerle. La chaîne s'est étirée sur plus d'un kilomètre.

La chaîne humaine s'étirait sur plus d'un kilomètre
La chaîne humaine s'étirait sur plus d'un kilomètre © Radio France - Pierre MARSAT

La Couronne, Charente ; Haute-Vienne

La matinée de dimanche avait pourtant commencé dans la confusion. Pour participer à la grande chaîne humaine nationale entre Hendaye et Paris, les gilets jaunes charentais avaient envisagé de créer plusieurs chaînes dans le département. Des informations en provenance de Barbezieux et de Ruffec ont fait croire aux organisateurs que la manifestation était interdite aux deux extrêmités du département de la Charente. Les 500 gilets jaunes présents dès 10 heures, venus de l'agglomération d'Angoulême, de Cognac, de Saintes en Charente-Maritime et de la Haute-Vienne, ont alors décidé d'être moins sages : au lieu de former la chaîne sur l'ancienne Nationale 10, ils ont voulu s'installer sur la deux fois deux voies. Avec un mot d'ordre pour éviter tout accident : rester derrière le rail de sécurité de la bande d'arrêt d'urgence. La police a tout fait pour ralentir la circulation sur la Nationale. La chaîne humaine a pu s'étirer sur plus d'un kilomètre, le long de la zone commerciale de La Couronne

Main dans la main pour une chaîne humaine sur la route - Radio France
Main dans la main pour une chaîne humaine sur la route © Radio France - Pierre MARSAT

Des gilets jaunes, venus de Ruffec et de Barbezieux, les ont rejoints en fin de matinée, ainsi qu'une cinquantaine de motards. Dans une ambiance bon enfant, ils ont utilisé leurs sifflets et tapé avec des bâtons sur le rail de sécurité pour faire un peu de bruit. Des automobilistes et des routiers qui circulaient sur la Nationale ont klaxonné pour exprimer leur soutien. La chaîne humaine s'est disloquée vers 12h30, sans incident.

Un camion inattendu pour sécuriser la chaîne humaine - Radio France
Un camion inattendu pour sécuriser la chaîne humaine © Radio France - Pierre MARSAT