Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Château de Chambord : légère baisse de la fréquentation en juillet

-
Par , France Bleu Orléans

Deux mois après sa réouverture, le château de Chambord accuse une baisse de 15% de sa fréquentation par rapport à l'année dernière au mois de juillet. Une baisse mois forte que prévue, grâce à l'augmentation du nombre de touristes français.

Le château de Chambord a rouvert le 5 juin
Le château de Chambord a rouvert le 5 juin © Radio France - Rémi Brancato

Au mois de juillet, la fréquentation du château de Chambord était en légère baisse par rapport aux années précédentes. Mais le directeur général du domaine, Jean d'Haussonville, reste positif : "c'est moins mauvais qu'on le craignait. On est en baisse de 5% par rapport à 2018, et de 15% par rapport à 2019". 

L'année dernière, le domaine de Chambord battait des records de fréquentation, grâce aux 500 ans de la Renaissance. 

On n'est pas très loin d'une année normale"

"On n'est pas très loin d'une année normale", explique le directeur du Domaine national de Chambord. "La différence, c'est que le public dépense beaucoup plus sur les activités extérieures. Donc finalement, on a autant de recettes que l'an dernier." 

Habituellement, près de la moitié des visiteurs viennent de l'étranger et 80% d'entre eux sont européens. Mais avec la pandémie de coronavirus, les touristes internationaux sont les grands absents de cette période estivale.

Plus de visiteurs français

"On a plus de Français, et on arrive quasiment à compenser le manque de visiteurs étrangers", constate Jean d'Haussonville. "On a peut-être plus de personnes qui viennent du bassin parisien cette année."

Les seniors et les groupes organisés aussi se font rares. Cet été est donc l'occasion de développer un tourisme plus local et d'attirer de nouveaux visiteurs. 

"Le point positif, c'est qu'on a beaucoup de primo-visiteurs : des gens qui viennent à Chambord pour la première fois", poursuit Jean d'Haussonville. "Pour nous c'est très important, nous découvrons un nouveau public et nous espérons qu'il reviendra ensuite."

Réouverture du château de Chambord, après le confinement : le port du masque obligatoire pour les visiteurs
Réouverture du château de Chambord, après le confinement : le port du masque obligatoire pour les visiteurs © Radio France - Rémi Brancato

La visite dans le domaine a été aménagée pour limiter les risques sanitaires : gel hydroalcoolique à disposition, sens unique de visite, masque obligatoire dans le bâtiment et sur les terrasses. 

Le nombre de personnes dans les groupes a été revu à la baisse : "on avait des jauges qui allaient jusqu'à 39 personnes pour les visites de groupe, maintenant on est limités à 25." 

"Il y a des agents chargés de réguler le flux à l'entrée des appartements, qui sont étroits, de façon à éviter les embouteillages", explique le directeur général du Domaine.

Le temps d'attente, cependant, n'a pas vraiment changé. "Chambord est un château très vaste, c'est le plus grand château de France après Versailles", ajoute Jean d'Haussonville, qui prévoit une fréquentation similaire à juillet au mois d'août. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess