Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Château-Renault : à Radiall, le plan de suppression de 46 emplois présenté ce mercredi aux salariés

-
Par , France Bleu Touraine

Le site de l'entreprise d'équipement aéronautique Radiall, à Château-Renault, va présenter ce mercredi à ses salariés son plan de suppression de 46 emplois. Sur l'année écoulée marquée par l'arrêt brutal de la production aéronautique, le site a vu son chiffre d'affaires baisser de moitié.

L'entreprise va présenter son PSE aux salariés ce mercredi.
L'entreprise va présenter son PSE aux salariés ce mercredi. © Radio France - Simon Soubieux

Le chiffre a été dévoilé ce lundi par la direction aux salariés du site Radiall de Château-Renault : pour faire face à l'arrêt brutal de la production en cette année 2020 inédite, l'équipementier aéronautique va supprimer 46 postes au sein de son usine castelrenaudine. Si le nombre est connu, les salariés du site ne savent pour l'instant pas qui d'entre eux sont concernés. 

Un comité social et économique (CSE) entre direction et représentants de salariés se tenaient ce mardi. Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) sera présenté ce mercredi aux salariés du site de Château-Renault. 

Un chiffre d'affaires diminué de moitié en 2020

L'entreprise Radiall de Château-Renault, une des villes les plus pauvres de l'Indre-et-Loire, qui emploie près de 350 personnes, a connu une année 2020 très compliquée marquée par une baisse de 50 % du chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière. Le secteur de l'aéronautique a en effet été touché de plein fouet par la crise sanitaire. 

"J'ai rencontré monsieur Pierre Gattaz (ndlr : ancien président du Medef) la semaine dernière", raconte Brigitte Dupuis, maire de Château-Renault. "Il est venu me voir pour m'expliquer la situation difficile que rencontre l'entreprise actuellement. La situation est de plus en plus compliquée, et malheureusement, la direction doit passer par ces suppressions de postes pour surmonter cette crise". 

Pendant les fêtes, on va se dire : est-ce que je serai sur la liste ?" Nathalie, une salariée 

À l'approche des fêtes de fin d'année, cette nouvelle inquiète évidemment les salariés, comme Nathalie, présente dans l'entreprise depuis 1998 : "Pendant les fêtes, on va se dire : est-ce que je serai sur la liste ? Pour le moment, c'est l'inquiétude. On subit..." Pourtant, nombre de salariés sont aussi fatalistes : "Il y a de la colère, mais pas envers l'entreprise", explique ce salarié, présent depuis une vingtaine d'années à Radiall. "Il ne s'agit pas d'une mauvaise gestion, il ne s'agit pas d'une délocalisation... Il y a de colère, mais uniquement contre ce foutu virus !

La situation de l'aéronautique ne devrait pas s'améliorer avec l'arrivée des vaccins. Selon les spécialistes, le secteur ne retrouvera pas son dynamisme d'avant coronavirus avant 2025. De son côté, la maire de Château-Renault Brigitte Dupuis se dit "prête à accompagner au maximum l'entreprise et les salariés dans ce moment difficile." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess