Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chateau-Renault : du 100 % bio dans les assiettes des écoliers en septembre prochain

jeudi 8 mars 2018 à 5:28 Par Simon Soubieux, France Bleu Touraine

La ville de Château-Renault a été primée cette semaine au Salon de l'agriculture, dans la catégorie "ancrage territorial". Son projet : un potager bio sur un terrain de 5000 mètres carrés qui aura pour but de créer des menus 100 % bio pour les écoles de la ville. Ce projet va créer cinq emplois.

La ville a été primée au Salon de l'agriculture.
La ville a été primée au Salon de l'agriculture. © Maxppp - Laurence Mouton

Château-Renault, France

Des menus 100 % bio dans les assiettes des écoliers. Voilà le projet de la municipalité de Château-Renault. Pour ça, elle met les moyens. Elle a dégagé un terrain de 5000 mètres carrés dans le jardin du château pour cultiver des carottes, des radis ou autres choux dès juin prochain. 

Un projet qui ne date pas d'hier 

Ce projet est né en 2012 : "_Nous ne nous sommes pas réveillés un matin, en nous disant "tiens, si on faisait du maraîchage bio", c'est pas comme ça que ça s'est passé._", explique Michel Cosnier, le maire de la ville. Ce projet est né d'une concertation intense avec l'association d'insertion sociale et professionnelle locale CRI, des pouvoirs territoriaux et des Jardins du contrat. 

L'objectif : mieux éduquer les enfants à une bonne alimentation, mais aussi favoriser les circuits courts : "On sent que c'est dans l'air du temps. On va vers ça dans un futur très proche.

360 enfants dans quatre écoles différentes 

Au total, c'est 360 enfants qui vont pouvoir déguster les légumes de ce potager dès la rentrée prochaine. Des menus 100 % bio qui ne coûteront pas plus chers aux familles. En plus de ça, c'est cinq emplois qui vont être créés. 

Le projet coûte au total 150 000 euros à la municipalité. 56 000 euros sont déjà pris en charge par le ministère de l'agriculture après le prix au Salon de l'agriculture.