Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Châteauroux : après le casse-tête administratif, la danse reprend ses droits au Centre académique

-
Par , France Bleu Berry

Les cours de danse de Delphine et Jérôme Doradoux-Piatka reprennent ce mardi. Le deux professeurs accueillent leurs élèves mineurs sur le parking de leur école transformé en studio de danse. La conclusion de plusieurs mois de lutte administrative.

Les cours ont repris sous le préau du parking du Centre académique de danse de Châteauroux.
Les cours ont repris sous le préau du parking du Centre académique de danse de Châteauroux. © Radio France - François Chagnaud

Du béton brut et des entrechats. Les cours du Centre académique de danse de Châteauroux reprennent ce mardi dans des conditions adaptées à la Covid. Les cours se déroulent désormais à l'extérieur, sous les poutrelles rouillées de deux abris du parking. Une reprise qui met fin à plusieurs mois d'incertitudes et de galères administratives. 

Delphine Doradoux-Piatka attend ses élèves dans son nouveau studio au grand air. "Nous avons la chance d'avoir un immense préau que nous avons réaménagé un peu à la va vite. Mais ça ressemble bien quand même à un studio de danse avec le sol, les barres, et la sono. Donc, on est prêts pour accueillir nos élèves sous ce beau soleil du mois de mars !", se réjouit la professeure de danse. Avant d'en arriver là, Delphine et Jérôme ont subi plusieurs mois d'interdiction d'exercer leur métier en présence de leurs élèves. Les cours en visio n'étaient qu'une maigre consolation. 

Valse endiablée avec la préfecture 

Paradoxalement, c'est la parution du décret du 17 février 2020 interdisant la pratique des cours de danse en intérieur qui leur ouvre une voie vers la reprise d'activité. "Pour nous la question ne s'était pas posée parce que la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) ne nous avait pas donné l'autorisation de reprise depuis novembre. Ce fameux décret de février interdit à nouveau la pratique de la danse pour les amateurs en intérieur. C'est cette fameuse petite ligne qui assimile la danse aux activités sportives qui nous a permis de faire nos démarches pour une reprise en extérieur", expose Delphine, qui gère la société. 

Malgré cette lueur d'espoir, Delphine et Jérôme font face à la confusion qui règne à la préfecture. Il a fallu négocier. "Personne ne savait vraiment comment réagir face à notre demande, mais finalement, au bout d'un peu plus de trois semaines, ça y est, toutes les autorisations sont là et affichées devant l'école", se réjouit la gérante. Dans un premier temps, les services de l'Etat dans l'Indre imposent une jauge de cinq élèves maximum par encadrant. Finalement, cette condition tombe après plusieurs semaines de discussions. Pour accueillir ses élèves, le Centre académique de danse doit mettre en place des mesures sanitaires que l'on retrouve dans d'autres établissements similaires. Deux mètres de distance entre chaque petit rat, interdiction d'utiliser les vestiaires, gel hydroalcoolique à disposition, mise en place d'un sens de circulation pour éviter les croisements.   

Pour que les cours se déroulent dans des conditions optimales, il ne manque que le parquet sur lambourdes. La préfecture de l'Indre en avait même conditionné la reprise des séances à la présence d'un tel parquet. Avant de l'omettre dans le texte officiel. Pour l'instant, les élèves dansent sur de grandes feuilles de lino posées sur le béton brut. La compagnie de danse folklorique Les Gars du Berry a bien voulu voler au secours du Centre académique de danse en leur prêtant leur parquet. Il devrait être installé dès ce week-end. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess